Actualités

Des nouvelles des Bisons afghans : un déploiement sans précédent

  • Publié le 04/09/2010 à 17:14
  • Par Marie Christine MALSOUTE
Déploiement dans le nord de la vallée d'Uzbeen. Pamir XXIII, AFGHANISTAN. Photos 126RI.Il y a quelques jours, les militaires du 126e régiment de Brive, déployés en Afghanistan, ont participé dans l'extrème nord de la vallée d'Uzbeen à la plus grande opération d’assaut par air réalisée sur ce théâtre, aux côtés d'unités américaines et afghanes et rassemblant un millier d'hommes dont les 490 Bisons. Trois jours durant, ils y ont procédé à des fouilles, à pied, dans une zone réputée dangereuse dont certaines populations n’avaient jamais vu auparavant un seul soldat de la coalition.



Déploiement dans le nord de la vallée d'Uzbeen. Pamir XXIII, AFGHANISTAN. Photos 126RI.La "task force bison" principalement armée par le 126e RI de Brive et engagée en Afghanistan depuis début juillet sous le commandement de son chef de corps, le colonel Jérôme Goisque, poursuit donc sa mission à un rythme très soutenu. Début août, à peine déployée, elle avait réalisé la plus importante récupération de munitions jamais effectuée par l’armée française depuis son engagement en Afghanistan. Voilà donc une nouvelle action d'envergure avec dépose de nuit, infiltration et moyens d'appui. Une opération conjointe qui a également exigé une grande planification et un accompagnement logistique en ce milieu montagneux et face à l’extrême chaleur.

Le colonel Goisque lors du déploiement dans le nord de la vallée d'Uzbeen. Pamir XXIII, AFGHANISTAN. Photos 126RI."Au bilan, outre les résultats concrets, bilan des fouilles ou pertes infligées aux insurgés, les Bisons sont assez fiers d’avoir contribué massivement à cette première", déclare le colonel Goisque, "d’avoir pour la première fois pris pied dans cette partie septentrionale de sa zone d’action et d’avoir été à la rencontre de ces populations sur le territoire desquels les insurgés transitent davantage qu’ils ne s’installent, mais où ils avaient pris la mauvaise habitude de ne pas voir de soldats français."

Déploiement dans le nord de la vallée d'Uzbeen. Pamir XXIII, AFGHANISTAN. Photos 126RI.

Déploiement dans le nord de la vallée d'Uzbeen. Pamir XXIII, AFGHANISTAN. Photos 126RI."Quelques jours après cette opération, le bataillon a malheureusement subi la perte d'un adjudant décédé quand son VAB (véhicule blindé) a fait une chute dans un ravin lors du désengagement d'une opération", déplore le colonel. Ce sous-officier n'appartenait pas au 126e RI mais au 35e RI de Belfort qui renforce les Bisons avec une petite cinquantaine de soldats.

Loin de chez eux, dans un quotidien tout autre, les Bisons maintiennent le lien avec leur ville et nous envoie ainsi des nouvelles régulières, tout en suivant l'actualité de leur ville, loin à l'arrière. "Bon courage au CAB pour battre Toulon après la crispante et frustrante défaite à Bayonne...", ne peut s'empêcher d'ajouter le chef de corps. "Le soutien mutuel entre le club de rugby et le régiment d'infanterie de Brive est une "bouffée" d'oxygène pour nous. On pousse à 500 derrière eux!"

Vous pouvez lire aussi, sur le même sujet, nos articles précédents:

Déploiement dans le nord de la vallée d'Uzbeen. Pamir XXIII, AFGHANISTAN. Photos 126RI.

Déploiement dans le nord de la vallée d'Uzbeen. Pamir XXIII, AFGHANISTAN. Photos 126RI.

Déploiement dans le nord de la vallée d'Uzbeen. Pamir XXIII, AFGHANISTAN. Photos 126RI.

Déploiement dans le nord de la vallée d'Uzbeen. Pamir XXIII, AFGHANISTAN. Photos 126RI.