Actualités

Les Treize arches présentent leur nouvelle saison

  • Publié le 06/09/2010 à 15:13
  • Par Marie Christine MALSOUTE

Les Treize arches présentent leur saison. De gauche à droite: Colette Froidefond chragée des spectacles vivants, la vice-présidente Françoise Gautry, le directeur Jean-Paul Dumas et Marie-Paule Bossan



La nouvelle plaquette circulait déjà depuis quelques semaines comme du bon pain. Cet après-midi, les Treize arches ont officiellement présenté leur prochaine saison qui débutera le 25 septembre, un vrai feu d'artifice allumé par Générik vapeur. La saison est riche de 34 spectacles, hors Danse en mai, où se côtoient allègrement théâtre, musique, cirque, conte... Et parmi eux, des "événements". De son côté, le Garage, toujours plus "monomaniaque" dès qu'il s'agit du bois, tourne autour de l'arbre, lance les états généraux de la forêt et joue naturellement les foreurs des sciences. Une culture au pluriel comme au singulier qui pousse aux rencontres, sollicite la curiosité et prendra encore plus d'ampleur avec l'ouverture du nouveau théâtre en mars.

La billetterie ouvre ce mardi 14 septembre et c'est nouveau, vous pourrez aussi acheter vos billets en ligne directement sur le site des Treize arches. Découvrez toute la saison en cliquant ici.



L'heure des présentations peut aussi être celle des bilans. La vice-présidente Françoise Gautry est donc revenue en préambule sur la précédente saison des Treize arches, affichant sa "grande satisfaction" au bout d'un an de fonctionnement de l'EPCC (Etablissement public de coopération culturelle). "Nous ne nous sommes pas trompé. Il y a eu un réel public, un réel succès avec 23.000 spectateurs pour 110 représentations." Et de souligner le taux d'occupation de 92%, "ce qui n'était pas évident en présentant une programmation différente" et qui a "touché une grande diversité sociale et un maximum de tranches d'âges, avec des actions en direction des quartiers, des publics scolaires et même de la petite enfance". "Les Treize arches ont vraiment donné envie au public de pousser les portes des spectacles", se félicite l'élue et l'EPCC poursuit donc sur sa lancée avec cette nouvelle et deuxième saison. On en reparle.