Actualités

Les Bisons ont aidé à sécuriser les élections en Afghanistan

  • Publié le 21/09/2010 à 12:27
  • Par Marie Christine MALSOUTE
Ce samedi 18 septembre, jour d'élections législatives en Afghanistan, deux compagnies du 126e régiment d'infanterie briviste déployé à Surobi ont dû intervenir en soutien d'unités locales aux prises avec l'insurrection sur des bureaux de vote.



Photo 126e RI

Pour le colonel Goisque à la tête de ses Bisons déployés pour six mois dans le district de Surobi, "l'enjeu était de taille car les talibans avaient juré de perturber le scrutin et les renseignements alarmistes qui circulaient la veille du jour J faisaient redouter un bain de sang et des élections largement faussées."

Les élections auront été ternies par nombre d'irrégularités mais heureusement non par le sang. "On peut bien sûr estimer que le taux de 40% de participation est faible, il l'est au regard de ce qu'il est souvent pour des scrutins de cette importance dans nos démocraties occidentales. Mais il dépasse largement les 30% observés l'an passé pour les présidentielles", estime le chef de corps. "Par ailleurs et surtout, malgré le nombre d'incidents non négligeables, y compris dans la zone des Bisons, le scrutin n'aura pas fait de victime grâce aux dispositifs des forces locales et à l'intervention décisives des 1ère et 4e compagnies du régiment lorsqu'elles ont été sollicitées par les autorités afghanes." Une quasi-victoire donc face aux talibans et à la peur qu'ils avaient distillée.

"Le défi pour les Bisons consistait à se tenir prêts à intervenir sur n'importe quel point de sa zone d'action et notamment à proximité des bureaux de vote, mais sans être visibles afin de bien permettre à la population de prendre conscience que leur sécurité était en cette journée une affaire afghane", commente le colonel Goisque. Les Bisons ont donc préparé l'éventualité d'une action: "nous avons reconnu au préalable l'ensemble des bureaux de notre zone et les itinéraires permettant de les rejoindre le plus rapidement possible".

Vous pouvez lire aussi, sur le 126eRI, nos articles précédents: