Actualités

L’Agglo affiche sa volonté de réduire la fracture numérique

  • Publié le 27/12/2010 à 09:57
  • Par Olivier SOULIÉ
Une étude sur le haut débit est actuellement menée sur le territoire de l'Agglo de Brive

Réduire la fracture numérique est l'une des volontés fortes de l'Agglo de Brive. Ainsi, une étude est menée depuis juin 2010 par le syndicat mixte Dorsal pour la montée du débit sur l'ensemble du territoire.

En juin 2010, l'Agglo de Brive signait une convention avec le syndicat mixte Dorsal relative à la réalisation d'une étude d'opportunité et de faisabilité en vue d'augmenter le débit internet sur l'ensemble du bassin. Prévue pour un rendu fin octobre, l'étude s'est vue prolongée jusqu'à la fin de l'année grâce à la récente signature, entre l'Agglo et Dorsal, d'un avenant au contrat initial.

"J'ai la conviction qu'augmenter le débit internet est un élément fort d'attractivité du territoire, tant pour les entreprises que pour les particuliers souhaitant s'installer." Le président de l'Agglo Philippe Nauche souhaite également "ne pas aggraver la fracture numérique entre zone urbaine et zone rurale".

Afin que l'ensemble de la population du territoire puisse bénéficier au maximum du déploiement des autoroutes de l'information, la solution la plus pertinente est le développement de la fibre optique. L'étude menée concerne tous les centres bourgs de l'agglomération, c'est-à-dire un peu plus de 31.000 prises, ce qui représente environ 65% de la population. But: proposer des connexions haut débit 100% fibre aux foyers des centres bourgs.

En amenant la fibre optique dans les centres bourgs et jusqu'aux répartiteurs à proximité, l'augmentation du débit profite aux autres lignes téléphoniques. Tout le monde bénéficierait ainsi de cet outil de dynamisation des zones rurales.

Pour le président de l'Agglo, "l'idéal serait que les opérateurs s'entendent pour que nous bénéficions d'un réseau mutualisé. Ainsi, les usagers pourraient choisir leur opérateur."