Actualités

Vos sorties du week-end

  • Publié le 10/03/2011 à 07:12
  • Par Marie Christine MALSOUTE

Affiche nouveau théâtreEvénement ce jeudi: le nouveau théâtre municipal entre en scène. Après près de cinq années de fermeture dont deux de travaux, le lieu entièrement rénové ouvre à nouveau ses portes. Pour encourager le public à venir à le découvrir, les Treize arches proposent des tarifs préférentiels pour tous les spectacles jusqu'en mai: 10 euros plein tarif et 4 en réduit. Lever de rideau!





JEUDI 10 MARS 2011




  • Concert sur le pouce. Légendes scandinaves de 12h30 à 13h15 à la médiathèque de Brive. Les concerts sur le pouce reprennent avec bonheur. Ils ont été initiés en 2009 par la mairie dans le cadre de la Politique des temps.Pour ouvrir cette nouvelle saison, du piano à quatre mains. Francine Meyer et Anne-Fleur Boulesteix interprètent des œuvres de Grieg, Sinding et Niels Gade. Entrée libre et gratuite. Vous pouvez même apporter votre sandwich. Infos au 05.55.18.15.25.


Les estivants





  • Théâtre. Les Estivants à 19h30 au théâtre municipal à Brive. Ce spectacle des treizearches marque l'ouverture du nouveau théâtre entièrement rénové. Les estivants de Maxime Gorki signe véritablement le retour en force d’Eric Lacascade. Comme chaque été, Bassov et sa femme Barbara retrouvent leur datcha et leurs amis. Sont présents Carélie, sa sœur, son jeune beau-frère, son secrétaire, l’ingénieur Souslov, sa femme Youlia, le médecin Doudakov,les_estivants_4143_BrigitteEnguerand Olga sa femme, le propriétaire Rioumine. Arrivent également l’étu- diant Zimine, l’oncle Deuxpoints et Sonia. Les vacances paisibles sont troublées par l’arrivée de l’écrivain Chalimov qui entre en conflit avec le médecin Maria Ivovna. Ce petit monde douillettement embourgeoisé en sera bouleversé. Entre confidences et coups de griffes apparaissent les idéaux reniés, les amours muettes, les lâchetés, les abandons, les déceptions. Poustobafoka, le veilleur de nuit, Kropilkine, le gardien, regardent vivre les estivants... Gorki dit avoir écrit Les Estivants pour redonner des "rêves à l’âme". Cette fresque populaire, rythmée comme un feuilleton, procède d’un texte puissant et généreux qu’Eric Lacascade et sa troupe transforment en fresque théâtrale d’une rare intensité en presque trois heures de représentation "d’une beauté fulgurante et sans répit". C’est le retour dans le paysage théâtral, et au sommet, d’un metteur en scène dont les réalisations des pièces de Tchekov ont marqué ces dernières années et d’une équipe d’acteurs (dont Eric Lacascade lui-même dans le rôle de l’écrivain) à l’énergie de jeu exceptionnelle. On sort de ces Estivants curieusement revigorés... Durée: 2 heures 50. Tarifs découverte à 10 euros. Infos et résa au 05.55.24.11.13 et sur le site des treizearches. Egalement vendredi 11 mars même heure.

  • Match d'impro à 20h30 au Maryland à Brive (13 rue Saint-Martin) avec l’association L’art en bar et Cédric Laroche. A noter qu'en étant membre de l'association L'art en bar, vous bénéficiez d’une réduction sur les tarifs de plusieurs lieux culturels (Théâtre de la Grange, des Gavroches, Saison des 13 arches, centre culturel, cinéma Rex, CGR, Lendemains qui chantent, A corps danse, festival du cinéma de Brive). Infos au 05.55.17.10.78.


  • Danse hip-hop. La géographie du danger à 20h30 au théâtre de Tulle. Hamid Ben Mahi/Compagnie Hors Série. Des milliers d’hommes et de femmes fuient la misère, refusent d’avoir faim, et viennent échouer clandestins dans notre pays qui les refuse. geographie du dangerL’homme qui parle est de ceux-là, réfugié dans une pièce dont il ne peut sortir, écoutant le temps qui ne bouge pas, guettant celui qui peut-être l’a oublié dans ce réduit. De ce livre haletant et précis d’Hamid Skif, Hamid Ben Mahi a fait la matière d’un monument de danse, de lumière, de douleur. Son corps solide d’homme endosse avec une pudeur dont on lui sait gré un enfermement, une lutte. Le danseur habite le texte, simplement, totalement. Ce grand garçon calme développe avec une économie de prisonnier un mouvement retenu, précis, où le dos tient le langage le plus éloquent pendant longtemps. Sa musculature puissante se fait d’abord oublier dans les postures de repli, d’abattement. Tout public à partir de 13 ans. Durée : 1 heure5. Tarifs de 21 à 5 euros . Plus d'infos au 05.55.26.99.10 et sur le site des 7 collines.


**************


VENDREDI 11 MARS




  • Claudio Monteverdi. DRMusique. Leçons de musique autour des Vêpres à la Vierge de Monteverdi à 18h30 à la chapelle de la Providence, 11,bd Jules Ferry à Brive. La Camerata vocale et le conservatoire de Brive vous proposent une série de leçons de musique autour des Vespro della Beata Vergine qui furent publiées pour la première fois en 1610 à Venise. La façon unique de Monteverdi d'aborder chaque mouvement des Vêpres a valu à cette œuvre une place dans l'histoire. Il y brise le cadre stylistique habituel de toute composition religieuse et, riche de l’expérience toute neuve de l'Orfeo, il adopte les tournures de l’opéra et les combinaisons instrumentales conçues par l’école vénitienne. Ces conférences sont animées par Jean-Michel Hasler, directeur de l'ensemble et Roger Steptoe, professeur au conservatoire. Entrée libre. Egalement le 6 mai même lieu, même endroit et le 1er avril dans un lieu qui reste à définir. Infos au 05.55.76.11.04 et sur le site de la camerata.












  • Soirée Lily Justine (chansons françaises) à 20h30 au Maryland à Brive (13 rue Saint-Martin) avec l’association L’art en bar. Lily Justine… Deux prénoms pour une même personne 25 ans de vie parcourue mêlée à d’autres existences, Lily Justinele tout retranscrit sur des bouts de papiers pliés en quatre et, le plus souvent, retrouvés au fond d’une poche ou dans l’un de ces fameux carnets à spirales. Lily Justine griffonne à l’ombre de la lune. Des souvenirs d’enfance aux regrets d’adulte, des envies farfelues aux sages décisions, la demoiselle joue d’assonances et de consonances, mêlant à ses mots dérision et tendresse... Lily fait actuellement partie du Collectif A l’Unisson. Elle a participé au deuxième album d'Aigzocet, Réanimation, et en a composé le titre Contre moi. Elle fait également partie du groupe Toutazimut' dans lequel elle joue de la flûte traversière, du piano, prête sa voix et co-écrit quelques textes avec Jean-Denis Bercouzareau, chanteur et auteur du groupe. A noter qu'en étant membre de l'association L'art en bar, vous bénéficiez d’une réduction sur les tarifs de plusieurs lieux culturels (Théâtre de la Grange, des Gavroches, Saison des 13 arches, centre culturel, cinéma Rex, CGR, Lendemains qui chantent, A corps danse, festival du cinéma de Brive). Infos au 05.55.17.10.78.

  • Les-Nuits-Blanches.DRThéâtre. Les nuits blanches à 20h30 au théâtre des Gavroches à Brive, 3 rue Viallatoux. D’après Dostoïeski. Création 2011 de la compagnie des animaux en paradis . “C’était une nuit de conte, ami lecteur, une de ces nuits qui ne peuvent survenir que dans notre jeunesse. C’est par ces mots que commencent Les Nuits Blanches. Nous voici donc plongés dans le deuil que l’homme adulte fait de sa jeunesse passée et de ce qu’il en reste. Le héros des Nuits Blanches, c’est vous, c’est moi – c’est celui qui dit adieu à la jeunesse toute puissante et triomphante, et qui se réfugie dans la douce et menteuse solitude de ses rêves. Les Nuits Blanches, c’est d’abord l’histoire d’une rencontre amoureuse. C’est la nuit. Un homme voit une femme (il voit la Femme) dans la rue et l’aborde. Et ces deux êtres, ces deux abîmes de solitude se rencontrent, se reconnaissent.” Adaptation et mise en scène Léo Cohen-Paperman. Avec Pauline Bolcatto et Antoine Philippot. Tout public. Durée: 1 heure 15. Tarifs: 10 et 7 euros. Infos au 05.55.18.91.71 et sur le site du théâtre des Gavroches. Egalement samedi 12 mars même heure.

  • les_estivants_4401_BrigitteEnguerandThéâtre. Les Estivants à 19h30 au théâtre municipal à Brive. Ce spectacle des treizearches marque l'ouverture du nouveau théâtre entièrement rénové. Les estivants de Maxime Gorki signe véritablement le retour en force d’Eric Lacascade. Comme chaque été, Bassov et sa femme Barbara retrouvent leur datcha et leurs amis. Sont présents Carélie, sa sœur, son jeune beau-frère, son secrétaire, l’ingénieur Souslov, sa femme Youlia, le médecin Doudakov, Olga sa femme, le propriétaire Rioumine. Arrivent également l’étu- diant Zimine, l’oncle Deuxpoints et Sonia. Les vacances paisibles sont troublées par l’arrivée de l’écrivain Chalimov qui entre en conflit avec le médecin Maria Ivovna. Ce petit monde douillettement embourgeoisé en sera bouleversé. Entre confidences et coups de griffes apparaissent les idéaux reniés, les amours muettes, les lâchetés, les abandons, les déceptions. les_estivants_4234_BrigitteEnguerandPoustobafoka, le veilleur de nuit, Kropilkine, le gardien, regardent vivre les estivants... Gorki dit avoir écrit Les Estivants pour redonner des "rêves à l’âme". Cette fresque populaire, rythmée comme un feuilleton, procède d’un texte puissant et généreux qu’Eric Lacascade et sa troupe transforment en fresque théâtrale d’une rare intensité en presque trois heures de représentation "d’une beauté fulgurante et sans répit". C’est le retour dans le paysage théâtral, et au sommet, d’un metteur en scène dont les réalisations des pièces de Tchekov ont marqué ces dernières années et d’une équipe d’acteurs (dont Eric Lacascade lui-même dans le rôle de l’écrivain) à l’énergie de jeu exceptionnelle. On sort de ces Estivants curieusement revigorés... Durée: 2 heures 50. Tarifs découverte à 10 euros. Infos et résa au 05.55.24.11.13 et sur le site des treizearches.


**************


SAMEDI 12 MARS





  • Les-Nuits-Blanches. DRThéâtre. Les nuits blanches à 20h30 au théâtre des Gavroches à Brive, 3 rue Viallatoux. D’après Dostoïeski. Création 2011 de la compagnie des animaux en paradis. “C’était une nuit de conte, ami lecteur, une de ces nuits qui ne peuvent survenir que dans notre jeunesse. C’est par ces mots que commencent Les Nuits Blanches. Nous voici donc plongés dans le deuil que l’homme adulte fait de sa jeunesse passée et de ce qu’il en reste. Le héros des Nuits Blanches, c’est vous, c’est moi – c’est celui qui dit adieu à la jeunesse toute puissante et triomphante, et qui se réfugie dans la douce et menteuse solitude de ses rêves. Les Nuits Blanches, c’est d’abord l’histoire d’une rencontre amoureuse. C’est la nuit. Un homme voit une femme (il voit la Femme) dans la rue et l’aborde. Et ces deux êtres, ces deux abîmes de solitude se rencontrent, se reconnaissent.” Adaptation et mise en scène Léo Cohen-Paperman. Avec Pauline Bolcatto et Antoine Philippot. Tout public. Durée: 1 heure 15. Tarifs: 10 et 7 euros. Infos au 05.55.18.91.71 et sur le site du théâtre des Gavroches.

  • Théâtre. Le printemps des poètes au théâtre de la Grange à Brive. Avec le Théâtre de l'Etoile grise. Cette manifestation nationale qui se déroule du 7 au 21 mars, a retenu cette année pour thème "D’infinis paysages". Et les auteurs que le Printemps se propose d’honorer sont Michel Butor, René Depestre, André Velter, Kenneth White. Mais il s’agit là de suggestions qui n’ont aucun caractère contraignant. Les gens qui souhaiteraient se joindre au Théâtre du Cri pour lire, chanter, faire de la musique… - à la Grange ou ailleurs (si ailleurs il y a, et il y aura probablement !) - sont invités à se faire connaître. Entrée libre. Infos et résa au 05.55.86.97.99.

  • Soirée Mario (chansons françaises) à 20h30 au Maryland à Brive (13 rue Saint-Martin) avec l’association L’art en bar. A noter qu'en étant membre de l'association L'art en bar, vous bénéficiez d’une réduction sur les tarifs de plusieurs lieux culturels (Théâtre de la Grange, des Gavroches, Saison des 13 arches, centre culturel, cinéma Rex, CGR, Lendemains qui chantent, A corps danse, festival du cinéma de Brive). Infos au 05.55.17.10.78.











  • Musiques actuelles. Ciné concert et DJ à 20h30 aux Lendemains qui chantent à Tulle (avenue du lt-col Faro). Le cabinet du docteur Caligari par Zenzile (ciné-concert dub, Angers) et DJ Qwerty (DJ set electro dub, Angers). Après 14 ans de carrière, 8 albums, des centaines de concerts sur plusieurs continents, vous pensez forcément connaître Zenzile par coeur? Depuis le début, Zenzile s’amuse avec les mêmes ingrédients (post punk, dub, folk, rock planant, soul jazz…) tout en variant savamment les dosages pour donner sa saveur finale à telle ou telle sortie. Et cette fois-ci, rêvant d’une création musicale accompagnant des images, Zenzile s’est essayé à l’exercice du ciné-concert. C’est un film muet allemand de 1919, de Robert Wiene, qui a servi de support à ce projet, correspondant particulièrement au penchant cinématique de la musique du groupe. Le cabinet du docteur Caligari est un polar expressionniste qui démarre dans une fête foraine et s’achève au milieu psychiatrique. Pour clôturer la soirée, qui de mieux qu’un des membres de Zenzile en Dj Set ? C’est DJ Qwerty, un des fondateurs du groupe qui se colle à l’exercice. Tarifs : 9 euros en location, 12 euros sur place. Infos au 05.55.26.09.50 et sur le site des lendemains.





**************


DIMANCHE 13 MARS


Carnaval 2010. Photo archives Sylvain Marchou




  • Carnaval de Malemort. Attendu des enfants comme des plus grands, le Carnaval est chaque année l’occasion de vivre en fanfare des émotions hautes en couleur et en déguisement sous une pluie de confettis ! Chaque année, le défile des chars colorés est préparé par quelque 130 bénévoles du comité des fêtes de Malemort qui s’y attèlent plusieurs mois à l’avance. Parmi les chars, vous pourrez retrouver Mr Cookie, les Rasta-rocket, René la Taupe, le chien Volt, Toy Story, la coccimobile et les Schtroumpfs. Mais encore les incontournables : le blason, le char de la reine et de ses 6 dauphines et enfin M. Carnaval. Itinéraire : départ vers 13h30 de la salle des Châtaigniers vers la barrière de Palisse (14h45) avec la parade des troupes et les bandas, les cottages (15h30) puis retour vers la mairie de Malemort. 16h, parade av Jean Jaurès. Premier passage à la mairie vers 16h30 et un second à 17h15. Vers 17h30, Mr Carnaval est brûlé place du Dojo! Afin d’aider le comité des fêtes de Malemort à faire vivre l’événement, achetez les confettis les jours J sur les chars. Lire également notre article "Quels chars pour le carnaval 2011?".

  • Casimir mon premier concert à 14h30 sous la halle Georges Brassens à Brive. Avec Casimir, Rémy Bricka, Nestor le pingouin, le duo d’enfance (Gérard Dalton et Rémi). Et une 1ère partie de l’école de musique et de variétés de Brive. Au profit d’une œuvre caritative enfance. Durée : 4 heures. Tarifs : gratuit pour les moins de 3 ans, 10 euros de 4 à 12 ans et 15 euros pour les plus de 13 ans. Infos et réservations: 05.55.26.18.87.


Chasteaux08-042




  • Moto-quad. 24e Ronde hivernale à Lissac. Le BMSO (Brive moto sport organisation) organise sa traditionnelle ronde hivernale du causse corrézien. Les courses moto et quad vont s'enchaîner toute la journée de 8h à 18h Chasteaux08-035. Photo BMSO(en trois manches de 45 min pour les motos, 35 min pour les quads) sur un circuit de 6,8km. Les départs sont donnés devant le camping. L'épreuve réunit plus de 200 concurrents (150 motos et 70 en quad), certains de niveau national, d'autres de niveau franchement local mais qui n'en déméritent pas moins pour autant. En quad, la compétition vaut pour le championnat de ligue. Côté moto, Olivier Rebufie, gagnant l'an dernier sur 250 4t, revient à ses premiers amours en 125 2t. Egalement au programme, des démonstrations kid. Entrée libre. Infos auprès du président du BMSO, Jean Martins au 06.19.85.48.26.

  • Graines de courges séchéesBourse aux graines à partir de 10h à Lauconie à Cornil. Don, échange et vente de potagères, aromatiques, tinctoriales, fleurs et alimentaires sauvages. La manifestation est organisée par l'association Le battement d'ailes sur son site du centre agroécologique et culturel. A noter à 11h30, une table ronde autour des travaux et expérimentations de la maison de la semence du Périgord et à 14h30 une conférence "Semons les graines de la biodiversité". Egalement au programme l'atelier des enfants et balade découverte des plantes sauvages comestibles. Soupe, crêpes et boissons artisanales sur place mais vous pouvez aussi participer à 12h30 à l'auberge espagnole en amenant ce qu'il vous plait à partager. Infos au 05.55.26.49.98 et sur le site de l'association Le battement d'ailes.



**************


LES EXPOS À VOIR









    les poésies
  • Cordel de poésie dans le grand hall la médiathèque municipale de Brive. Une pluie de poèmes épinglés tels du linge à des cordes. La tradition nous vient du Portugal et a été reprise avec bonheur en 2006 par la médiathèque. Depuis sa création, ce concours d’écriture ouvert à tous a permis à quelque 120 à 180 poètes débutants ou amateurs éclairés de voir leurs créations inédites ainsi exposées. Qui dit concours, dit récompenses pour 3 lauréats de trois catégories : les poètes en herbe de 8 à 12 ans, les jeunes poètes de 13 à 17 ans, et les adultes dès 18 ans. Grande nouveauté cette année : le public peut voter. Des bulletins de vote sont mis à disposition des Brivistes dans le hall jusqu’au 19 mars. Le bulletin est également téléchargeable sur le site officiel de la Ville brive.fr. Les votes peuvent se faire par courrier ou par dépôt dans l’urne installée à cet effet. Cette 6e édition a pour thème l’interrogation. Jusqu'au 26 mars. Entrée libre. Ouverte du mardi au samedi: mardi de 9h30 à 18h, mercredi et vendredi de 9h30 à 12h et de 13h30 à 18h, jeudi de 9h30 à 12h et de 15h à 18h, samedi de 9h30 à 12h et de 13h30 à 17h. Infos au 05.55.18.17.50. Lire aussi notre article en cliquant ici.

  • Toile de ReimpréReimpré à la chapelle Saint-Libéral à Brive. Thibaut de Reimpré (né en 1949) appartient à la deuxième génération de l’Ecole française de peinture abstraite et son travail s’inscrit dans le mouvement de l’abstraction lyrique. L’exposition présente une trentaine de ses œuvres réalisées durant ces cinq dernières années. Toile de ReimpréAcryliques, acryliques et pastel sur papier marouflé sur toile, encres sur papier et collages. Les peintures de Thibaut de Reimpré ne portent aucun titre ; en revanche, chaque toile est affublée de la technique employée et de sa dimension. C’est que l’œuvre d’art s’exprime directement par les moyens plastiques et fait totalement l’économie de la représentation du réel. Les peintures de Reimpré ne se rattachent en rien au réel même si on peut y trouver une figure géométrique ou une forme quelconque. Car pour lui, seule la peinture doit avoir le dernier mot, le regard doit se confronter uniquement avec les composants de la peinture même. L’artiste laisse toutes grandes ouvertes les portes de l’imaginaire, de son imaginaire et de celui du spectateur. Il laisse à l’autre toute latitude de se promener dans sa peinture. Jusqu'au 10 avril. Entrée libre. Ouvert du mardi au samedi de 10h à 12h et de 14h à 18h30 et le dimanche de 15h à 18h30. Infos: 05.55.74.41.29.

  • expo musée et archivesCollégiale Saint-Martin: archives et objets retrouvés au musée Labenche. L'exposition est réalisée conjointement par le musée et les archives de la Ville. Un patrimoine de grande importance a été "re-découvert" dans la sacristie de la collégiale Saint-Martin de Brive. Ont ainsi été mises au jour près de 300 pièces du début du XIXe siècle au milieu du XX siècle, vêtements liturgiques, bougeoirs, croix, bannières, reliques, chromos lithographiques entre autres et plusieurs milliers de pages manuscrites de la même période, essentiellement des registres de catholicité, mais aussi des documents administratifs et comptables de la fabrique, un registre de confrérie de 1799-1803. L’exposition de ce fonds patrimonial présente un choix représentatif exprimant la portée tant religieuse que culturelle. Elle montre également les supports de la foi occidentale et participe à l’ouverture de la pensée de chacun. Elle permet également de prendre conscience par tous du rôle de la ville en matière de conservation et de transmission du patrimoine. Ouverte tous les jours sauf le mardi de 10 h à 12 h et de 13 h 30 à 18h (18 h 30 à partir du 1er avril). Jusqu’au 15 mai 2011 (fermeture le 1er mai). Entrée libre. Infos au 05.55.18.17.70.


expo AIDES



  • C'est le sida qu'il faut exclure, pas les séropositifs au centre socioculturel municipal Jacques Cartier à Tujac. "Est-ce que vous me regarderiez dans les yeux si j'étais séropositif?" Onze rugbymen de l'équipe première du CABCL ont prêté leur image pour changer le regard en trouvant une déclinaison à la question. Le centre Jacques Cartier accueille l’exposition élaborée par la mutuelle Via Santé et l’association AIDES. Les photos sont signées Diarmid Courrèges. Ouvert du lundi au vendredi, de 8h à 12h et de 13h30 à19h. Entrée libre. Jusqu'au 18 mars. Infos au 05.55.86.34.60.

  • Marie BazinPeintures de Marie Bazin à l'IUT Jules Vallès à Brive. Une exposition au sein d’un lieu d’enseignement et pourquoi pas ? Cette exposition qui a débuté ce 1er février se tient dans la salle de réunion du bâtiment GEII (face à l’entrée principale). Cet artiste du Sud-Ouest, musicienne de profession, partage son univers insolite et coloré et quelques unes de ses dernières toiles. Couleurs, matières, comme pour mieux retrouver son âme d'enfant comme avec cette toile Les dérouleurs de temps qui sert d'affiche à l'exposition. Jusqu’au 31 mars. Exposition accessible du lundi au vendredi de 8h à 12h30 et de 14h à 18h. Plus d’infos sur le site de l'artiste et sur son blog. Entrée gratuite.