Actualités

Grippe A : cellule de veille opérationnelle en Corrèze

  • Publié le 06/05/2009 à 09:39
  • Par Myriam ENTRAYGUES
[caption id="attachment_5457" align="alignleft" width="450" caption="Le Grippe A : le préfet de la Corrèze, Alain Zabulon, a mis en place une cellule de veille pour parer à toute éventualité d'extension de l'épidémie"]Le Grippe A : le préfet de la Corrèze, Alain Zabulon, a mis en place une cellule de veille[/caption]

"Même si le virus de la grippe A est aujourd'hui moins virulent que ce que l'on pouvait craindre, le risque de pandémie n'est pas écarté et les pouvoirs publics sont dans une posture de vigilance active", expliquait Alain Zabulon, préfet de la Corrèze, en présentant la cellule de veille* mise en place en Corrèze depuis hier. Cette cellule est dorénavant susceptible de se réunir sans délai à la demande du préfet.

Le docteur Leyris, directeur du Samu de Tulle, rappelait qu'en cas de doute, la première démarche que doit effectuer une personne est d'appeler le 15 : "Il ne faut pas se déplacer chez son médecin ou à l'hôpital à cause des risques de contamination, mais téléphoner au 15 où le médecin régulateur du Samu évaluera la situation et prendra les mesures nécessaires si besoin".

Pour parer une éventuelle pandémie ou un retour plus virulent du virus en automne, la Corrèze a reçu une première dotation de masques et de médicaments antiviraux : 180.000 masques FFP2 spécifiques aux personnels hospitalier et de soins (en complément des 300.000 masques déjà en stock), 360.000 masques pour des personnes malades et leur entourage. A noter que ces masques seront distribués gratuitement.

Parallèlement, un premier stock de médicaments aintiviraux qui permet de soigner immédiatement 400 personnes en cas de situation pandémique, a également été livré.

En date du 5 mai 2009, la situation épidémiologique révélait 1234 cas confirmés de grippe A (H1N1) au niveau international, 4 cas confirmés et 7 cas probables en France et pas de cas en Corrèze.

Des gestes simples pour limiter les risques de transmission :

  • lavez-vous les mains plusieurs fois par jour avec du savon ou une solution hydroalcoolique,

  • utilisez un mouchoir en papier pour éternuer ou tousser, puis jetez-le dans une poubelle et lavez-vous les mains,

  • en cas de symptômes grippaux, appelez le 15.


Comment se propage cette grippe :

  • par la toux, les éternuements, les postillons,

  • par contact rapproché avec une personne infectée, par exemple lorsqu'on l'embrasse ou qu'on lui serre la main,

  • par contact avec des objets touchés et contaminés par une personne malade (exemple : poignée de porte, bouton d'ascenseur, etc.).


Pour tous renseignements complémentaires :

* La cellule de veille se compose des servives suivants : Préfecture, DSSP (direction départementale de la sécurité publique), gendarmerie, SAMU, établissements hospitaliers sièges de services d'urgence, DDASS, ordres médicaux et paramédicaux (médecins, pharmaciens, infirmiers), SDIS (Service départemental d'incendie et de secours), inspection académique, DMD (Délégation militaire départementale), ATSU (Association des transports sanitaires urgents), ARML 19 (Association de régulation médiacle libérale), Conseil général.