Actualités

Vos sorties du week-end

  • Publié le 31/03/2011 à 06:10
  • Par Marie Christine MALSOUTE

JEUDI 31 MARS 2011






  • Danse jonglage. PPP à 20h30 au nouveau théâtre de Brive. PPP: Position parallèle au plancher. Avec la cie Non nova. Sur scène, des congélateurs, un lit de glace au sol et des boules de glace au plafond... Cela fait près de vingt ans que Philippe Ménard défie les lois de la pesanteur et de la gravité. Dans PPP, Position parallèle au plancher, il se confronte à une matière nouvelle : la glace, celle dans laquelle il a enfoui ses souvenirs. PPPC’est la fonte de celle-ci qui dicte le spectacle, l’artiste n’a plus de prise car ces boules-là sont indomptables. Jongler avec la glace pour mieux saisir la métamorphose des choses et du monde... question centrale dans le travail de l’artiste car elle lui permet d’aborder un thème qui lui est cher, celui de l’identité. Dans cet univers instable, il cherche un équilibre. Celui d’un corps qui tente de défier  "l’inapprivoisable" et celui de ses souvenirs de garçon et de ce corps qui se voudrait femme. Mais dès lors que faire de ce corps ? Tout au long du spectacle, Philippe Ménard se transforme. Tantôt animal tantôt diva, il se jette dans la froideur de la glace. Il nous ouvre les portes de son histoire secrète, au plus profond de l’intime. Lorsque le plateau devient une immense flaque d’eau, nous restons fascinés, notre imaginaire comme troublé face à d’incroyables métaphores visuelles. Un spectacle époustouflant, à la frontière des genres, jouant de nos ambiguïtés. Tout public à partir de 12 ans. Durée: 1 heure. Tarifs découverte: 10 et 4 euros. Infos sur le site des treizearches ou au 05.55.24.11.13.


  • Danse. La constellation consternée à 20h30 au théâtre de Tulle. Avec la cie Illico. Cette constellation de Thomas Lebrun n’a rien de consternant, une belle galaxie au contraire. L’écriture est élégante, fine, précise. Chaque pièce est une étoile, qui rejoint les autres dans une harmonie subtile. Le premier solo, Gwiazda, étoile en polonais, s’étire au sol en une progression obstinée vers  une lumière qui attire le corps vers la verticale, au sein d’un chant d’enfance interprété sur scène. constellation.DRLa seconde pièce est un duo, Eclats de simulacre. La gémellité travaillée donne à ces deux petites étoiles, fille et garçon, une force plaisante, faite de complémentarité : rapide/intense, musclé/gracieuse. Le solo qui survient , Le temps de briller, soulève comme une lame, son interprète est troublant de virtuosité et de force émotive. Le quintette réunit tous les interprètes,  geste collectif nécessaire. Des unissons tout de suite rompus, des échos de gestes à l’infini, le corps à cinq se défait et se refait, prouvant à chaque fois son unité intérieure, belle cohésion sereine des danseurs. Le dernier solo concentre sur une seule interprète les notions de grâce, de lutte, de pureté des lignes. L’étoile jaune vient comme une dernière fulgurance brûler notre regard. Tout public à partir de 7 ans. Durée : 1 heure 15. Tarifs de 21 à 5 euros . Plus d'infos au 05.55.26.99.10 et sur le site des 7 collines. A noter que le chorégraphe participera le lendemain à un apéro danse avec Pedro Pauwels à 12h15 et 13h30.



**************


VENDREDI 1er AVRIL






  • Musique. Leçons de musique autour des Vêpres à la Vierge de Monteverdi graham ashtonà 18h30 à l'auditorium Francis Poulenc à Brive. Avec la participation exceptionnelle du trompettiste Graham Ashton présent à Brive pour un concert organisé par le conservatoire le lendemain samedi à 16h, également à l'auditorium. La Camerata vocale et le conservatoire de Brive vous proposent une série de leçons de musique autour des Vespro della Beata Vergine qui furent publiées pour la première fois en 1610 à Venise. La façon unique de Monteverdi d'aborder chaque mouvement des Vêpres a valu à cette œuvre une place dans l'histoire. Il y brise le cadre stylistique habituel de toute composition religieuse et, riche de l’expérience toute neuve de l'Orfeo, il adopte les tournures de l’opéra et les combinaisons instrumentales conçues par l’école vénitienne. Cette soirée est animée par Jean-Michel Hasler, directeur de l'ensemble et Roger Steptoe, professeur au conservatoire. Entrée libre. Une autre leçon de musique est prévue le 6 mai. Infos au 05.55.76.11.04 et sur le site de la camerata.

  • François FehnerThéâtre. FA’A’Amu et Maman revient pauvre orphelin à 20h30 au théâtre de la Grange à Brive Théâtre agit, coproduction Lemur Kata cie. Fa'a'amu de Roger Lombardot. Avec Marion Bouvarel. Maman revient pauvre orphelin de Jean-Claude Grumberg avaec François Fehner. Deux solos, d’un homme et d’une femme d’âge mûr en relation avec l’enfance, leur propre enfance ou celle d’un autre. Deux spectacles faits pour se rencontrer et se raconter sur les routes, autour d’histoires très intimes et fortes. Des paroles directes, à dire à l’oreille. Deux histoires près du corps, histoires de douleurs et deux hymnes à la vie, quoiqu’il arrive, qui tentent des réponses à des questions de tous et de toujours. Durée: 1 heure 30. Tarifs: 10 et 6 euros. Infos et résa au 05.55.86.97.99.

  • Théâtre. Au temps en emporte l'artiste à 20h30 au théâtre des Gavroches à Brive, 3 rue Viallatoux. Un artiste déchu essaie de (se) convaincre qu'il peut être quelqu'un. Mais il est bloqué par... Une pièce de Josselin Girard, co-mise en scène par lui et Romain Debouchaud qui assurent également les 2 rôles. Il s’agit de la première création de la toute jeune compagnie Tombez les masques. L’occasion de les découvrir et de les soutenir. Déconseillé au moins de 13 ans. Durée: 1 heure. Tarif unique à 5 euros. Infos au 05.55.18.91.71 et sur le site du théâtre des Gavroches. Egalement samedi 2 avril. Vous pouvez lire notre article de présentation en cliquant ici.

  • Salon de l'habitat de 10h à 19h à Brive à l'espace des Trois provinces. Trois jours pour rêver son habitat avec une centaine d'exposants apportant expérience et conseils de la construction à la décoration. La liste des exposants est disponible sur le site du salon. Parking gratuit. Infos au 05.55.87.50.00 sur le site du salon. Egalement samedi et dimanche de 10h à 19h.

  • Apéro danse à 12h15 et 13h30 au théâtre de Tulle. En compagnie de Pedro Pauwels, chorégraphe-spectateur. Dialogue avec Thomas Lebrun, chorégraphe de La constellation consternée au lendemain de la représentation.

  • vachement_jeune_Musiques actuelles. Festival vach'ment jeune à 20h30 aux Lendemains qui chantent à Tulle (avenue du lt-col Faro) . Créé en 2009 à l'initiative du Conseil régional des jeunes du Limousin, le Vache'Ment jeune festival revient pour une nouvelle édition. Le principe reste le même offrir une première scène à des jeunes groupes de la région avec une soirée par département. Cette année, c'est au tour des groupes Lil B0ob Le Cardiologue & 6-Jay l’Intérime-R (rap, Tulle), Triumph Without Glory (death metal, Tulle) et Héliun (rock, Brive) d'investir la scène. Entrée libre. Infos au 05.55.26.09.50 et sur le site des lendemains.






    **************


    SAMEDI 2 AVRIL




  •  graham ashtonConcert. Avec le trompettiste Graham Ashton à 16h à l'auditorium Francis Poulenc. Avec le conservatoire de Brive. Le célèbre trompettiste sera accompagné au piano par Francine Meyer, professeur au conservatoire de Brive. Un événement en soi! Pour ceux qui ne connaissent pas, ce grand monsieur a joué avec les plus prestigieux orchestres à travers le monde, donné des centaines d’ateliers de maître, de récitals, enregistré de nombreuses musiques de films (Never Say never Again, Octopussy, Batman, Les Liaisons dangereuses, Cry Freedom, La Maison Russie...), joué à la radio, participé aux albums avec Paul McCartney, Kate Bush, Barbara Streisand, Phil Collins, Boy George, Van Morrison, Elvis Costello... Le personnage est reconnu mondialement pour son engagement envers la musique de chambre pour cuivres. Il a d’ailleurs formé son propre groupe, le Graham Ashton brass ensemble, acclamé comme l'une des formations les plus innovantes. En tant que compositeur et arrangeur, Graham Ashton a écrit des musiques pour le cinéma, le théâtre… Il a également conçu sa propre gamme d’embouchures à son nom. Entrée : 8 euros. Infos au 05.55.18.17.91.

  • Bal costumé pour les enfants de 15h à 18h au New danse studio à Brive, 9 rue Lucien Rousset. Sur le thème de la musette. Un mini bal pour danser et s'amuser. Découvrir aussi l'univers musette, java, tango, valse et paso. Un bal réservé aux enfants pour leur apprendre à danser et ponctué, évidemment, par un goûter. Entrée: 2 euros. Infos sur le site du New danse studio et au 05.55.87.08.38.









  • Fado. Antonio Zambujo à 20h30 au nouveau théâtre à Brive. Amália Rodrigues est son modèle. Mais l'art d'Antonio Zambujo ne saurait se limiter aux seules limites du fado ou du canto alentejano, le chant polyphonique traditionnel de sa région natale, au sud du Portugal. Il n'est pas un fadiste au sens où l'entendent les puristes : par touches légères, Antonio Zambujo pousse le style vers le jazz, la bossa nova, le folklore ou l'invention pure. Mais jamais il ne perd sa saudade magnifique. Dans un univers marqué par de mythiques voix féminines, ce trentenaire tente, tout en douceur, élégance et sens de la confidence, de faire entendre un chant mâle, susuré comme une éternelle déclaration d’amour... Durée: 1 heure 30. Tarifs découverte: 10 et 4 euros. Infos et résa au 05.55.24.11.13 et sur le site des treizearches.

  • Au tempsThéâtre. Au temps en emporte l'artiste à 20h30 au théâtre des Gavroches à Brive, 3 rue Viallatoux. Un artiste déchu essaie de (se) convaincre qu'il peut être quelqu'un. Mais il est bloqué par ... Une pièce de Josselin Girard, co-mise en scène par lui et Romain Debouchaud qui assurent également les 2 rôles. Il s’agit de la première création de la toute jeune compagnie Tombez les masques. L’occasion de les découvrir et de les soutenir. Déconseillé au moins de 13 ans. Durée: 1 heure. Tarif unique à 5 euros. Infos au 05.55.18.91.71 et sur le site du théâtre des Gavroches. Vous pouvez lire notre article de présentation en cliquant ici.

  • Salon habitat. Photo archives Sylvain MarchouSalon de l'habitat de 10h à 19h à Brive à l'espace des Trois provinces. De la construction à la décoration, une centaine d'exposants vous aident à rêver votre habitat en vous apportant expérience et conseils. La liste des exposants est disponible sur le site du salon. Parking gratuit. Infos au 05.55.87.50.00 sur le site du salon. Egalement dimanche de 10h à 19h.


**************


DIMANCHE 3 AVRIL





  • Troc de printemps à Brive de 9h à 12h30, au jardin potager, place Thiers. Un rendez-vous qui réunit amateurs et passionnés dans une ambiance conviviale pour échanger expérience, savoir-faire, conseils et astuces, boutures, Affiche Troc de Plantesrevues et autre matériel se rapportant au jardin. Rappelons que cette manifestation initiée par la direction des espaces verts propreté urbaine, est gratuite et ouverte à tous. Des pagodes, des tables et des chaises seront mises à la disposition des participants. Que pouvez-vous troquer pour ce printemps ? La direction municipale vous donne quelques pistes : les graines récoltées cet été comme bleuets, pavots, coquelicots, nigelles de Damas, capucines, belles de nuit, cosmos, gaillardes, hibiscus altéas…. Vous pouvez aussi échanger semis de salades de printemps, choux, navets, poireaux, betterave, salsifis, fèves, épinards, carottes, radis… et les bulbes d’été comme hémérocalles, crocosmias, glaïeuls, lis…et même une plante d’intérieure trop envahissante. Pensez à bouturer les spirées, seringats, tamaris, géraniums, sauges ananas…, repiquez aussi les jeunes plants de bisannuelles et d’annuelles rustiques telles que les centaurées, les pieds d’alouette ou encore les pois de senteur? N’oubliez pas non plus de diviser les vivaces. Plus d’infos au 05.55.18.16.20.

  • Salon de l'habitat de 10h à 19h à Brive à l'espace des Trois provinces. De la construction à la décoration, une centaine d'exposants vous aident à rêver votre habitat en vous apportant expérience et conseils. La liste des exposants est disponible sur le site du salon. Parking gratuit. Infos au 05.55.87.50.00 sur le site du salon.

  • Rando gourmande à 8h à Ayen. Dans le cadre de la semaine du développement durable et de la journée nationale des villages, l’Office de tourisme d’Ayen organise cette première édition de "la rando du goût, goût de la rando". Deux circuits pour vous ouvrir l’appétit : de 12 et 20 km avec tout au long du parcours des pauses afin de savourer des produits locaux. Randonner, c’est partager : les producteurs vous feront déguster leurs produits à base de canards, de noix, miel, pain d’épices, soupes maison, confitures et fromages. Rendez-vous à la salle polyvalente d’Ayen à partir de 7h30 pour les inscriptions, départ à 8 h pour les 20 km.. Un verre « collector » (recyclé et recyclable) sera remis chaque participant. A l’arrivée, est prévue une rencontre avec les producteurs: les marcheurs deviendront ainsi des ambassadeurs des saveurs ayennoises. Inscription : 5 euros avant le 31 mars, 7 euros ensuite, gratuit pour les enfants de moins de 12 ans. Infos et inscription au 05.55.25.16.67.

  • barlaam-josaphat. DRMusique médiévale. Barlaam et Josaphat à 17h en l'abbatiale d'Aubazine. Un concert proposé par l'Aura des arts. Avec l'ensemble Dialogos. Une version christianisée de la vie de Bouddha. Le concert est conçu autour de la légende de saint Josaphat et son maître saint Barlaam qui auraient vécu au IIIe siècle ou IVe siècle en Inde. L'histoire de Barlaam et Josaphat était très populaire au Moyen-âge. Ce programme retrace le chemin musical à travers l'Europe de la légende de la conversion de Josaphat par son maître Barlaam. Les artistes en proposent ici une version cosmopolite, un voyage de la Grèce aux pays slaves, de l'Italie à la France dans une chatoyante Babel sonore de nombreuses langues et cultures musicales médiévales. Plein tarif: 18 euros. Infos et résa au 05.55.84.24.74 et sur le site lauradesarts.



  • NovecentoThéâtre visuel. Novecento: pianiste à 17h au Gymnase de Saint-Céré. Une croisière insolite sur une pièce d'Alessandro Baricco. Dans le cadre de la saison du Théâtre de l'usine. Novecento intéresse de nombreux comédiens, on se souvient de l'interprétation de Jean-François Balmer à Paris. Ici, la compagnie de l'Abreuvoir de Clermont-Ferrand nous offre un voyage dans l'émotion extraordinaire. Novecento:pianiste embraque le spectateur à bord du Virginian, un paquebot sur lequel Novecento est né et dont il ne descendra jamais, devenant le plus grand pianiste qui ait jamais joué sur l'océan. La compagnie a réalisé un superbe décor dans lequel entre le spectateur, une sorte de cylindre sur lequel sont projetés des images vidéo sur 360°. Durée: 1 heure 10. Billetterie en ligne sans frais sur le site du théâtre. Infos au 05.65.38.28.08 et sur le site de l'Opéra-éclaté.


*****************


LES EXPOS À VOIR





  • Henry de Jouvenel des Ursins, 1876-1935 aux archives municipales de Brive (rue Massenat). Jusqu’au 22 avril. Cette nouvelle exposition qui ouvre ce 1er avril vous emmène à la découverte d’Henry de Jouvenel, Henry de Jouveneljournaliste et homme politique français, ministre et sénateur de la Corrèze. A travers une quinzaine de panneaux, l’exposition réalisée par l’association Varetz patrimoine et accompagnée de nombreux documents originaux des archives de Brive, retrace la vie et la carrière de celui qui fut aussi l’époux de Colette. De la Belle Époque à l’entre-deux-guerres, des tranchées de Verdun aux salons feutrés de la Troisième République, des salles de rédaction du Matin aux ambassades en Syrie et à Rome, Henry de Jouvenel fut une figure majeure de la politique française de la première moitié du 20e siècle. Entrée libre et gratuite. Ouvert du lundi au vendredi de 8 h 30 à 12 h et de 13 h 30 à 17h. Infos au 05.55.18.18.50.

  • La dame du jeu de Paume. Rose Valland sur le front de l'art au musée Edmond Michelet à Brive (4 rue Champanatier). Cette exposition, réalisée par le Centre d’histoire de la résistance et de la déportation de Lyon, met en lumière le parcours de Rose Valland, figure emblématique de l’histoire de la récupération des œuvres d’art volées par les nazis durant la seconde guerre mondiale. Rose VallandEn 1932, Rose Valland est attachée de conservation au Musée du Jeu de Paume et, dès 1936, participe à la mise en sécurité des œuvres des musées menacées par l’imminence du conflit mondial.Dès novembre 1940, elle devient le témoin révolté du pillage organisé par les nazis qui font transiter par son musée les œuvres dérobées aux familles et collectionneurs juifs et franc-maçons avant de les expédier en Allemagne. Impuissante à empêcher cette mise en coupe réglée du patrimoine artistique français, elle parvient cependant à se maintenir à son poste durant les quatre années d’occupation. Elle établit dans des conditions d’extrême dangerosité les listes détaillées des œuvres qu’elle voit défiler. Ces renseignements s’avèreront capitaux pour établir une stratégie de récupération après guerre. A la Libération, Rose Valland devient secrétaire de la Commission de récupération artistique puis, s’engageant dans la Première armée française, part en Allemagne avec le grade de capitaine. Elle est alors chargée de retrouver, en lien avec les Alliés, les pièces appartenant à des collections françaises, et veille à leur retour. On estime à environ 60.000 le nombre d’œuvres rapatriées en France grâce à son travail et à son dévouement. Entrée libre. Ouverte du lundi au samedi inclus de 10h à 12h et de 14h à 18h. Jusqu'au 16 avril. Infos au 05.55.74.06.08.

  • Reimpré à la chapelle Saint-Libéral à Brive. Thibaut de Reimpré (né en 1949) appartient à la deuxième génération de l’Ecole française de peinture abstraite et son travail s’inscrit dans le mouvement de l’abReimpréstraction lyrique. L’exposition présente une trentaine de ses œuvres réalisées durant ces cinq dernières années. Toile de ReimpréAcryliques, acryliques et pastel sur papier marouflé sur toile, encres sur papier et collages. Les peintures de Thibaut de Reimpré ne portent aucun titre ; en revanche, chaque toile est affublée de la technique employée et de sa dimension. C’est que l’œuvre d’art s’exprime directement par les moyens plastiques et fait totalement l’économie de la représentation du réel. Les peintures de Reimpré ne se rattachent en rien au réel même si on peut y trouver une figure géométrique ou une forme quelconque. Car pour lui, seule la peinture doit avoir le dernier mot, le regard doit se confronter uniquement avec les composants de la peinture même. L’artiste laisse toutes grandes ouvertes les portes de l’imaginaire, de son imaginaire et de celui du spectateur. Il laisse à l’autre toute latitude de se promener dans sa peinture. Jusqu'au 10 avril. Entrée libre. Ouvert du mardi au samedi de 10h à 12h et de 14h à 18h30 et le dimanche de 15h à 18h30. Infos: 05.55.74.41.29.

  • Collégiale Saint-Martin: archives et objets retrouvés au musée Labenche. expo musée et archivesL'exposition est réalisée conjointement par le musée et les archives de la Ville. Un patrimoine de grande importance a été "re-découvert" dans la sacristie de la collégiale Saint-Martin de Brive. Ont ainsi été mises au jour près de 300 pièces du début du XIXe siècle au milieu du XX siècle, vêtements liturgiques, bougeoirs, croix, bannières, reliques, chromos lithographiques entre autres et plusieurs milliers de pages manuscrites de la même période, essentiellement des registres de catholicité, mais aussi des documents administratifs et comptables de la fabrique, un registre de confrérie de 1799-1803. L’exposition de ce fonds patrimonial présente un choix représentatif exprimant la portée tant religieuse que culturelle. Elle montre également les supports de la foi occidentale et participe à l’ouverture de la pensée de chacun. Elle permet également de prendre conscience par tous du rôle de la ville en matière de conservation et de transmission du patrimoine. Ouverte tous les jours sauf le mardi de 10 h à 12 h et de 13 h 30 à 18h (18 h 30 à partir du 1er avril). Jusqu’au 15 mai 2011 (fermeture le 1er mai). Entrée libre. Infos au 05.55.18.17.70.

  • Peintures de Marie Bazin à l'IUT Jules Vallès à Brive. Une exposition au sein d’un lieu d’enseignement et pourquoi pas ?Marie Bazin Cette exposition qui a débuté ce 1er février se tient dans la salle de réunion du bâtiment GEII (face à l’entrée principale). Cet artiste du Sud-Ouest, musicienne de profession, partage son univers insolite et coloré et quelques unes de ses dernières toiles. Couleurs, matières, comme pour mieux retrouver son âme d'enfant comme avec cette toile Les dérouleurs de temps qui sert d'affiche à l'exposition. Jusqu’au 31 mars. Exposition accessible du lundi au vendredi de 8h à 12h30 et de 14h à 18h. Plus d’infos sur le site de l'artiste et sur son blog.