Actualités

Bientôt une barre en moins aux Chapélies

  • Publié le 23/03/2011 à 16:46
  • Par Olivier SOULIÉ
Rénovation des Chapélies

Des barres disparaissent au fil des mois. Le quartier des Chapélies fait, en effet, peau neuve dans le cadre de la rénovation estampillée ANRU (Agence nationale pour la rénovation urbaine). Aujourd'hui, une barre de 28 logements, face au centre Raoul Dautry, s'est laissée grignoter par un engin impressionnant. Dans moins d'une semaine, elle aura définitivement disparu.

Rénovation des ChapéliesLa réhabilitation des Chapélies se poursuit. Après la déconstruction de deux barres l'an dernier, c'est une autre, de 28 logements, qui va tomber d'ici une semaine. Face au centre Raoul Dautry, le tractopelle joue de son impressionnant bras pour faire choir les murs. L'opération se fait avec délicatesse. "On enlève d'abord les matériaux de type polystyrène, et après seulement on abattra les murs", indique le conducteur.

Rénovation des ChapéliesSur ce chantier de déconstruction, l'aspect environnemental est pris en compte. Les matériaux tombés font l'objet d'un tri et les matières récoltées seront utilisées sur d'autres chantiers. Une étiquette "développement durable" qui colle parfaitement à ce que sera le futur quartier des Chapélies une fois la réhabilitation achevée, probablement en 2014. D'ici là, 176 logements sociaux auront laissé place à 88 logements locatifs (petits immeubles de 6 à 9 logements et des maisons individuelles) et à 20 maisons en accession à la propriété. Ces habitations de l'Office Public de l'Habitat seront THPE, Très haute performance énergétique. Elles devraient bénéficier d'une chaufferie collective au bois, plus écologique et plus économique pour les locataires.

En attendant, après la chute de la barre actuellement en déconstruction, il en restera deux à faire tomber: une barre de taille équivalente à quelques encablures et une autre, rue Messager, de 64 logements.