Actualités

L’inspiration au rendez-vous du Cordel de poésie

  • Publié le 28/03/2011 à 09:54
  • Par Jennifer BRESSAN
Remise des prix du Cordel de poésie

Ils ne sont pas moins de 90 écrivains, jeunes, adolescents et adultes, à avoir planché sur l'interrogation, thème du sixième concours de poésie baptisé le Cordel, organisé par la Ville à la médiathèque. Samedi, l'heure était aux récompenses. Et pour la première fois, les lauréats ont été élus par un jury populaire.

Lisa

L'interrogation semble avoir largement inspiré les participants de ce sixième concours de poésie. A chaque âge son interprétation, son sujet, ses questionnements, ses formes, ses mots. Et pour cause: "L'interrogation est la source de nos plus belles créations", écrit Valentine, lauréate du concours dans la catégorie des jeunes poètes.

Lisa a reçu quant à elle le deuxième prix dans la catégorie des poètes en herbe, les plus jeunes de la compétition: "C'est la première fois que je participais au concours. J'aime bien écrire. Et j'ai déjà fait plusieurs poèmes. Pour celui-ci, j'ai voulu faire quelque chose de très drôle et qui ne rime pas forcément pour changer un peu!", confie la petite fille. C'est sûr, il n'est pas forcément besoin d'alexandrins pour faire un bon poème. Lisa, qui tient ses récompenses entre ses mains, sous le regard rempli de fierté de ses parents, en a la confirmation!

Madame EydanLes votes populaires, initiés cette année, semblent avoir privilégié les formes originales et décomplexées, l'humour d'une image, le rythme d'une phrase. Les votants sont une centaine à s'être imprégnés de ces écrits et n'ont récompensé que des femmes. Cette année, les hommes n'avaient plus qu'à tenir les paquets chargés de présents.

L'originalité, l'humour et le rythme sont des ingrédients rassemblées dans le poème de Yolande, lauréate du concours dans la catégorie adulte. "C'est la première fois que je participe et ça s'est fait un peu par hasard", raconte-t-elle, encore surprise de son élection. "Ce poème est en fait le texte d'une chanson qui s'adresse à des enfants. C'est pour cela que ça peut paraître un peu naïf, innocent et enfantin", semble se justifier Yolande. "C'est peut-être le rythme qui a plu", avance-t-elle "avec cette sorte de refrain qui revient souvent dans le texte. Et puis, il y a beaucoup d'humour et de second degré. En tout cas, je suis ravie qu'il ait plu et je suis bien contente d'avoir osé. C'est toujours un peu difficile de se lancer car on a toujours beaucoup de pudeur."

Attention livre d'artiste fragile"Si ce concours pouvait donner envie de commencer à écrire ou de continuer, ce serait gagné", a déclaré Marie-Odile Sourzat, conseillère déléguée au développement culturel qui a remis les récompenses aux côtés de Danièle Vandenbossche, conservateur en chef de la médiathèque et directrice de la lecture publique. "Continuez à écrire si vous sentez que c'est dans vos fibres", a lancé la directrice. Ce concours de poésie est aussi là pour ça.

Les lauréats



Tous les lauréats du prix "Cordel de poésie 2011"

  • Adultes:



  1. Yolande Aidans

  2. Michelle Fevre

  3. France-Aimée Sissoko



  • Jeunes



  1. Valentine Mouriacou

  2. Raouane Lrarbi

  3. Marie Valade



  • Poètes en herve



  1. Emilie Le Guen

  2. Lisa Dumortier


Discours de Marie-Odile Sourzat


Lisa nous offre son poème


lecture