Actualités

Des fontaines à eau à disposition du public

  • Publié le 13/04/2011 à 08:50
  • Par Olivier SOULIÉ
Inauguration des fontaines à eau de l'Agglo de Brive

A l'initiative de l'Agglo de Brive, des fontaines à eau, reliées au réseau d'eau potable, ont été et seront encore installées dans des établissements recevant du public. L'occasion de promouvoir l'eau du robinet, de qualité sur notre territoire, dans une démarche de développement durable.

Inauguration des fontaines à eau de l'Agglo de BriveDes fontaines à eau dans des établissements recevant du public. L'idée est née au cœur de l'Agglo de Brive et le délégataire en charge de la distribution l'eau potable, la SAUR, a adhéré en co-financant l'achat et l'habillage.

Ces fontaines à eau distribuent gratuitement de l'eau du réseau d'eau potable du territoire. Elles sont ou seront installées très prochainement au siège de l'Agglo, à la Maison de l'habitat, à l'atelier des bâtiments communaux, au centre Jacques Cartier, à la ludothèque, à l'école de musique, au centre de loisirs Cap Ouest, à la Police municipale et à la mairie. Sont à l'étude des installations à la direction des systèmes d'information de la Ville, au centre Raoul Dautry, à la CCI, au musée Labenche, au collège des Doctrinaires et à la bibliothèque municipale.

Lors de la récente inauguration de ces fontaines, au siège de l'Agglo de Brive, son président Philippe Nauche a souligné que "l'eau du robinet coûte 0,003 euro le litre selon l'INSEE contre 14 centimes pour celle en bouteille d'après le Syndicat des eaux de source. Soit près de 47 fois moins cher". La distribution gratuite de l'eau potable, "extrêmement contrôlée avec plus de 50 prélèvements et analyses obligatoires", vise à sensibiliser enfants et adultes à se désaltérer en priorité avec de l'eau plutôt qu'avec des sodas et des boissons sucrées.

Patricia Broussolle (à gauche), 1ère vice-présidente de l'Agglo de Brive à l'initiative de l'apparition des fontaines à eau, et Catherine Gabriel (au centre), élue de la Ville de Brive, trinquent sous le regard de représentants de la SAUR