Actualités

La majorité municipale s’oppose à la fermeture de 5 classes

  • Publié le 28/04/2011 à 14:45
  • Par Olivier SOULIÉ
Mardi soir, un vœu a été validé par les élus de la majorité lors du conseil municipal. Il s'agit de s'opposer à la fermeture de 5 classes à Brive à la rentrée prochaine.

Avant d'entamer les débats et le vote de 51 délibérations, les élus du conseil municipal, réunis mardi soir, ont dû se prononcer sur un vœu concernant les fermetures de 5 classes dans les écoles de Brive. "Elles sont annoncées dans les écoles de la Cité des Roses, à Lucie Aubrac, Saint-Germain, Bouquet et Marie Curie" a lu le maire de Brive Philippe Nauche, rapporteur de la proposition. "Le conseil municipal s'interroge notamment sur la pertinence de la fermeture d'une classe à l'école Marie Curie, qui est localisée à Tujac, en Zone d'éducation prioritaire, et à l'école Lucie Aubrac, située à Rivet, dans un quartier socialement fragile."

Concernant Lucie Aubrac, le premier magistrat a indiqué que la fermeture d'une classe signifierait "la disparition d'un niveau, étant donné qu'à l'heure actuelle, il y a une classe par niveau". Reprenant la lecture du vœu, il a indiqué que ces fermetures "viennent en complète contradiction avec le projet de cohésion sociale que nous mettons en œuvre dans ces quartiers avec, notamment, la création en cours d'un centre socioculturel à Rivet."

Il était proposé aux élus de "s'opposer fermement à l'ensemble de ces fermetures de classe et à la logique d'une gestion purement comptable de notre service public de l'éducation, pilier de notre République" et également de "soutenir les enseignants et les parents d'élèves qui s'opposent, dans l'intérêt des jeunes, à cette politique."

L'opposition, menée par Frédéric Soulier, aurait aimé "un vœu plus consensuel, moins politisé" et n'a donc pas souhaité prendre part au vote. Les élus de la majorité, après s'être largement exprimés, ont unanimement validé ce vœu.

L'intégralité du conseil municipal peut être visionné sur le site officiel de la Ville de Brive en cliquant ici.