Actualités

Des jouets pour apaiser le séjour des enfants à l’hôpital

  • Publié le 02/05/2011 à 13:34
  • Par Jennifer BRESSAN
Collecte de jouets par les élèves de l'IFSI

Cet après-midi, les élèves de l'Institut de formation en soins infirmiers (IFSI) ont remis les jouets qu'ils récoltent depuis le début d'année, au service de pédiatrie de l'hôpital de Brive. Ceux-ci seront distribués dans tous les services fréquentés par les enfants pour apaiser leurs craintes et rendre plus doux leur séjour à l'hôpital.

Ce n'est pas la première fois que l'hôpital de Brive collabore avec l'IFSI dans le cadre de projets visant à animer l'établissement et à le rendre plus accueillant, notamment pour les enfants. Cette fois-ci, c'est le jeu, essentiel et capital dans la vie d'un enfant, surtout lors d'un passage difficile, qui était au cœur du projet. A l'initiative des élèves de première année de l'IFSI et épaulés par les deuxième et les troisième année, des dizaines et des dizaines de jouets ont été récoltés: peluches, livres, figurines, voitures, jeux de construction, d'adresse, de société débordent des tables.

Collecte de jouets pediatrie par les eleves infirmier3"Nous nous sommes tournés vers nos familles, nos amis pour cette récolte et nous nous sommes tous sentis concernés. Et finalement, la quantité de jouets rassemblés a dépassé nos espérances", confie Modesty, une élève de première année. L'engagement dont a fait preuve ces jeunes étudiants a été salué par l'ensemble du personnel de pédiatrie présent et par le directeur de l'établissement, Vincent Delivet : "La visée de ce projet dont nous sommes ravis de bénéficier est de retrouver un cadre de séjour apaisé où la joie se lise sur tous les visages." Et Frédéric Filippi, adjoint au maire, de renchérir : "Ce geste que vous avez fait en faveur des enfants est merveilleux. Tout ce qui peut contribuer à déstresser les enfants constitue le premier des soins."

"Nous ferons bon usage de tous ces cadeaux", a annoncé Maryvonne Mussgnug, cadre du service. Les jouets seront ainsi répartis dans le service de pédiatrie mais aussi dans tous les autres qui accueillent de jeunes enfants: la chirurgie, la réanimation, les urgences, la radio et les échographies. A la clé, plus de chaleur et de réconfort pour accompagner les petits dans ce séjour hospitalier qui ne veut plus rimer avec hostilité: "L'hôpital c'est la vie", a conclu le directeur.

L'équipe du service de pédiatrie et au centre, le directeur, Vincent Delivet