Actualités

Passerelles entre art et usine

  • Publié le 24/05/2011 à 14:09
  • Par Marie Christine MALSOUTE
Passerelles. Les trois danseuses Cybille Soulier, Mathilde Rader et Estelle Olivier. Photo Mathieu Roth le Gentil

D'un côté, un collectif d'artistes, danseuses, musiciens, scénographes. De l'autre, un lieu: l'usine des Métalliers corréziens à Saint-Pantaléon de Larche. Deux mondes qui s'apprivoisent et se rencontrent dans un projet de danse contemporaine porté par Dominique Plas et judicieusement baptisé Passerelles. Surprenant! Première représentation publique: lundi 6 juin à 21h. La seconde aura lieu à la rentrée, le 13 septembre 2011.



Passerelles. Photo Mathieu Roth le GentilLes passerelles, c'est justement l'affaire des Métalliers corréziens, LMC. Et c'est au cœur de leur usine que Dominique Plas a structuré son projet artistique: "En fait, le projet a démarré en 2009 à Tulle avec les Lendemains qui chantent", précise la conceptrice, professeur de danse au conservatoire de Brive (lisez notre article de présentation en cliquant ici). Ce projet de danse contemporaine traite de notre relation à l'image et regroupe un collectif d'artistes: trois danseuses, un accordéoniste, un contrebassiste et deux scénographes vidéo; les sensibilités plurielles ont fédéré la richesse des modes d'expression, se nourrissant les uns des autres. Allant plus loin, l'idée a été de "porter ce projet de danse contemporaine, ces images, dans un lieu insolite".

Passerelles. L'usine des Métalliers corréziens. Photo Mathieu Roth le Gentil

"Nous nous sommes installés au sein de l'usine, dans un espace en friche dans les ateliers, alors que les ouvriers travaillent à côté sur les structures, façonnent le métal", campe Dominique Plas. Passerelles est un projet artistique qui jette un pont entre deux mondes, d'art et de métal, de rêve et de technique. Chaque monde interpelle la curiosité de l'autre, gestes et regards se croisent. L'usine ne fournit pas qu'un simple cadre mais alimente la créativité.

Passerelles. La danseuse Cybille Soulier. Photo Mathieu Roth le Gentil"La rencontre insolite des artistes avec l'univers des Métalliers corréziens constitue un moment fort où chacun s'observe, puis découvre l'autre... et finit par se l'approprier!... Il s'agit pour tous d'un enrichissement unique", écrivent les Métalliers sur leur site LMC. "Les ouvriers ont créé les décors de la pièce, des panneaux "Mylar", dans un matériau qui donne transparence et reflet", précise Dominique Plas. Les élèves du lycée Lavoisier ont également été associés au projet et ont créé une œuvre sur le thème "Les ouvriers de l'ombre". Une vision à la croisée des mondes artistique, industriel et de l'enseignement (une représentation scolaire gratuite est aussi prévue le 6 juin à 15h). "C'est un projet qui révèle la part d'art dans chacun." A vous d'y révéler la vôtre.

*********



Passerelles. Lundi 6 juin à 21h et mardi 13 septembre à 20h30. Entrée: 10 euros, gratuit pour les moins de 16 ans. Retrait des billets à l'office de tourisme de Brive, de Larche et l'épicerie Vival à St-Pantaléon de Larche. Infos auprès de l'association Images plurielles au 06.20.13.59.40 et 06.82.80.29.81.

Photos: Mathieu Roth le Gentil

Passerelles. L'usine Les Métalliers corréziens. Photo Mathieu Roth le Gentil