Actualités

La mauvaise herbe déclarée coupable, mais coupable de quoi ?

  • Publié le 23/05/2011 à 15:43
  • Par Jennifer BRESSAN
"Jardins de trottoir, la biodiversité dans la ville" à Jacques Cartier

Qu'on lui coupe la tête! A l'unanimité, la mauvaise herbe est jugée sans appel et déclarée coupable. Mais coupable de quoi au juste? L'exposition présentée en ce moment au centre socioculturel Jacques Cartier, intitulée "Jardins de trottoir, la biodiversité dans la ville" ose s'interroger sur ce qui n'a jusqu'à présent que trop peu questionner. Derrière une simplicité apparente, c'est une réponse esthétique, écologique et philosophique qui se profile. Dépêchez-vous, vous avez jusqu'à jeudi 26 mai pour la découvrir. Entrée libre.



Expo jardins de trottoir Tujac9Elles arrivent sans avoir été invitées, s'imposent là où on ne les attendait pas et prospèrent là où on ne les voulait pas. Ces herbes dites mauvaises sont anonymes. Pour tout nom, elles sont affublées d'un bien triste qualificatif et pire, subissent un bien drôle de sort. Pourtant, elles ne manquent ni d'intérêt ni de beauté. C'est pour nous inciter à changer notre regard sur ces plantes sauvages que le centre Jacques Cartier accueille une exposition itinérante et originale, agrémentée d'une forme ludique, conçue et réalisée par Moutsie, un ethnobotaniste et Laurent Cerciat, un artiste plasticien pour l'association d'éducation à l'environnement L'Ortie.

Expo jardins de trottoir Tujac5Outre son originalité, la particularité de cette exposition réside dans son agencement. Tout spécialement conçue pour captiver un jeune public mais également instructive pour les plus grands, cette exposition laisse de la place à l'image et met en valeur l'esthétique de ces fleurs sauvages qui n'ont parfois rien à envier à celles qui ont été semées. A la riche iconographie s'ajoute aussi des dispositifs audiovisuels, de la documentation et des plantes artificielles mises en situation. Le décor est planté: il est vert, parsemé de coussins pour le confort des jeunes lecteurs et jonché de tapis de verdure. Des jeux sont disséminés en divers endroits et une chasse aux trésors égaye le sol.

Expo jardins de trottoir Tujac8L'idée est de bouleverser nos idées reçues sur la prétendue laideur, saleté ou nuisance de ces plantes spontanées animées d'un furieux désir de vie trop souvent exterminé à coup de polluants bien plus nuisibles qu'elles. Dans cette exposition, on apprend que non seulement ces plantes ont des noms et des beaux: la primprenelle, la carotte sauvage, la ravenelle jaune, la cardamine impatiente, la cressonnette, la bourse à pasteur ou encore le pommier d'amour mais qu'elles ont une utilité. Un "plaidoyer pour le lierre" le rappelle: non seulement, il n'opprime pas l'arbre mais en plus, par son rythme biologique particulier, il sert selon la saison d'abris, de lieu de reproduction et de nourriture aux animaux. Certaines ont même des pouvoirs particuliers. Ainsi, la chélidoine, plante vivace aux fleurs très fragiles aux 4 pétales colorés d'un joli jaune vif ne se mange pas mais son latex jaune soigne les verrues.

Expo jardins de trottoir Tujac11A travers cette exposition, il ne s'agit bien sûr pas de dire que toutes ces plantes sont bénéfiques et qu'elles ne doivent être coupées sous aucun prétexte. Il s'agit néanmoins de les regarder d'un œil moins malveillant, de mieux les connaître, d'apprendre à en apprécier les bénéfices et la beauté et à comprendre qu'elles s'intègrent elles aussi dans une biodiversité fragile. A trop vouloir lutter contre elles c'est cette biodiversité qui est mise en péril.

A découvrir jusqu'au jeudi 26 mai au centre socioculturel Jacques Cartier. Entrée libre et gratuite. Infos: 05.55.86.34.60.

Expo jardins de trottoir Tujac1 pano


Expo jardins de trottoir Tujac3


Expo jardins de trottoir Tujac4


Expo jardins de trottoir Tujac6


Expo jardins de trottoir Tujac7


Expo jardins de trottoir Tujac10


Expo jardins de trottoir Tujac2