Actualités

Rugby : pour l’Europe le CAB ne maîtrise plus rien

  • Publié le 16/05/2009 à 18:38
  • Par Jean René LAVERGNE
brive-bourgoin5Pour le prix d'excellence du top 14 de rugby, il faudra attendra le vainqueur de la finale  du championnat de France.  Les Brivistes ont fait match nul cet après midi 19 a 19 face à Bourgouin, ils se rapprochent du tableau d'honneur, ils sont 6e  avec 66 points, mais pour l'Europe, ils ne maîtrisent plus rien. Ironie des aléas de la compétition, ces mêmes Berjaliens ont eu la bonne idée de se qualifier pour la finale du challenge européen et si d'aventure ils décrochent la timbale face à Northampton, ils seront élus pour la prochaine campagne européenne. S'ils échouent, la 6e place permet aux Corrèziens d'être invités au festin continental.Les Corrèziens ne devaient surtout pas perdre, ils sont allés chercher le match nul (19-19) sur cette pelouse de Bourgouin où ils n'ont jamais gagné. Chacun s'accordera à reconnaitre qu'il y a comme un soupçon de progrès. Et pourtant, les Brivistes ont une fois de plus frôlé la correctionnelle dans les poussières de secondes du temps réglementaire quand Morgan Parra manque la cible sur un drop face aux bois. Sur ce coup, le Parra de tonnerre n'a pas fait parler la poudre une seconde fois.

Après un début de match canon, 10 points au compteur en moins de 10 minutes avec un essai opportuniste d'Agulla, une transformation et une pénalité de Goode. L'affaire semblait bien embarquée pour ces Corrèziens en quête d'une quatrième perf à l'extérieur cette saison.

brive-bourgoin4Se sont-ils vus beaux trop tôt, peut être, en tout cas la réaction des Berjaliens est de bonne facture et les Brivistes vont payer la note. Benjamin Boyer se charge du travail, en vingt minutes chrono il marque un essai, le transforme, on est jamais mieux servi que par soi même, puis il a signé deux pénalités et voilà les Berjaliens devant (13 à 10) avant que Mister Goode  égalise (13-13). La récré est sifflée pour ce score de parité.

En deuxième mi-temps, les Brivistes ont deux balles de match qui auraient du faire tilt. Le 3e ligne Alix Popham manque un deux contre un et va s'empaler comme un pantin désarticulé sur le dernier défenseur et quelques secondes plus tard Liguairi tombe un ballon destiné à un meilleur sort.

Heureusement, il reste l'homme qui tombe à pic Andy Goode va claquer un premier drop (16-13), puis dans la foulée. L'ancien Briviste Sébastien Laloo se rappelle aux bons souvenirs de ces anciens partenaires et claque une pénalité difficile (16-16).

brive-bourgoin6Le suspens est pesant en cette fin de match, et la situation se corse quand Morgan Parra aligne un drop d'un maître coup de pied. Il reste 10 minutes à jouer. Brive à cet instant ne peut prétendre qu'à un bon point pour sa saison honorable, mais rien de mieux, Bourgouin est devant (19-16).

Puis le justicier et sa botte secrète se retrouve en position idéale pour tenter le drop de l'espoir. Le pied d'Andy Goode ne tremble pas mais le public tressaille (19-19).

Maintenant, le ticket européen n'a pas encore choisi son camp.