Actualités

507 km en 6 jours et 6 nuits

  • Publié le 14/06/2011 à 15:43
  • Par Marie Christine MALSOUTE
Nicole Golfier aux 6 jours d'AntibesPari réussi pour Nicole Golfier sur les 6 jours d'Antibes avec 507km parcourus au bout des 144 heures de course non stop. La Briviste se classe 5e féminine et 55e au scratch. "Une glorieuse aventure" que nous raconte la licenciée au Pays de Brive athlétic club.



"Je rentre plus que ravie", souffle Nicole à peine rentrée d'Antibes. "C’est un peu maintenant que je réalise ma performance, même si elle reste moyenne", minimise-t-elle aussitôt. N'empêche! Il n'est pas donné à tout un chacun d'aligner autant de kilomètres. "Je pense que mes entrainements depuis janvier et ma motivation à vouloir entreprendre ce grand défi m’ont récompensé. Je suis ravie de mes 507km."

nicole golfier"6 jours et 6 nuits passés sous un soleil brûlant, sous des orages interminables ou de vents violents", résume le dossard 17. "Impossible de se reposer la journée tant la chaleur était élevée et impossible de trouver le sommeil à la demande." Résultat: 5 heures de sommeil sur la durée de la compétition! D'autres auraient flanché bien avant. La journée, la Briviste alternait course et marche et la nuit elle courrait sans arrêt. "J’alignais les kilomètres avec facilité, tout naturellement. Dans la course, nous sommes coupés du monde, plus rien n’existe, on court, on court, on pense à bien se ravitailler, à bien boire, à se changer, à soigner ses nouvelles ampoules (et oui , il y en a quelques unes!) tout ce petit rituel devient naturel. A aucun moment, je n’ai ressenti de fatigue, ni de douleurs, ni de baisse de moral, je courrais  mes tours de 1025 m et j’aimais ça."

Nicole GolfierCe que la concurrente a également apprécié, c'est l'atmosphère de cette épreuve mythique. "Malgré les 18 nationalités des athlètes, il régnait une réelle fraternité et une belle ambiance très chaleureuse sur le circuit." Sans oublier les petits coups de pouce personnels: "Chaque matin, je recevais de petits messages de ma famille et de mes amis via internet, de quoi vous booster encore un peu plus pour la journée. De petits moments ou attentions comme ça suffisent amplement pour nous faire plaisir. Et je remercie tous ceux qui m'ont soutenu très sincèrement. Surtout mon mari qui m'a supporté."

Et de conclure: "Je ne sais pas si je recommencerai un jour... mon mari et mes enfants ne veulent pas. Mais cela restera gravé à jamais comme une très belle aventure personnelle et un très grand défi." On veut bien la croire.

Sur ce sujet, vous pouvez lire notre article: