Actualités

Plan canicule: un registre de veille pour les plus fragilisés

  • Publié le 16/06/2011 à 11:57
  • Par Marie Christine MALSOUTE
Un registre communal nominatif

Depuis 2005, la Ville de Brive a mis en place un registre nominatif destiné à ses habitants âgés de plus de 65 ans ou handicapés, particulièrement isolés ou fragilisés. En cas de fortes chaleurs, le Centre communal d'action sociale (CCAS) pourra ainsi assurer une vigilance. Pour figurer sur ce registre, il suffit d'en faire la demande en appelant au 05.55.23.75.52. La veille saisonnière, premier niveau du plan canicule, est opérationnelle depuis le 1er juin.



"Il est important que les personnes particulièrement isolées sachent que ce registre existe et qu'elles peuvent s'inscrire", a insisté le maire Philippe Nauche ce matin en conférence de presse. Ce registre communal est l'une des composantes du Plan national de canicule mis en place après l'épisode tragique de l'été 2003. Il permet d'apporter un suivi particulier aux personnes fragiles et sans entourage mais vivant à domicile.

Lors de la conférence de presse

Toute personne dans cette situation ou susceptible de connaître des personnes vulnérables, peut contacter le pôle gérontologie, rue du Chapeau rouge en appelant le 05.55.23.75.52, du lundi au vendredi de 8h à 12h30 et de 13h30 à 18h. Ce registre est régulièrement mis à jour. Actuellement, il comporte quelque 800 inscrits. Les données (confidentielles) sont conservées d'une année sur l'autre. Les personnes déjà inscrites doivent seulement se signaler en cas de changement d'adresse.

telephonez au numero vertParallèlement, le CCAS apporte bien sûr une attention particulière aux usagers de ces services: les 260 résidents en logements-foyers, les 260 personnes bénéficiant du portage de repas à domicile ou les 68 qui reçoivent des soins infirmiers chez eux. Le CCAS a également mis en place un dispositif de continuité du service public 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24 en partenariat avec le numéro vert départemental 0.800.00.19.19, permettant de rester réactif en dehors des heures d'ouverture du pôle gérontologie.

A noter que ce plan canicule est en vigueur du 1er juin au 31 août et comporte trois niveaux:

  • la veille saisonnière qui permet de détecter la survenue d'une canicule en s'appuyant sur elle permet un dispositif météorologique assuré par Météo France et l'Institut de veille sanitaire (INVS),

  • la MIGA, Mise en garde et actions, déclenchée par le préfet en cas d'alerte émise par Météo France et l'INVS (lorsque la température nocturne ne redescend pas en dessous des 20°),

  • la mobilisation maximale, déclenchée par le premier ministre, lorsque la canicule s'aggrave d'effets collatéraux (rupture de l'alimentation électrique, pénurie d'eau potable, saturation des établissements de santé...).