Actualités

Le bilan de mi-mandat présenté dans le quartier Sud

  • Publié le 20/06/2011 à 13:03
  • Par Jennifer BRESSAN
Bilan de mi-mandat dans le quartier Sud

Vendredi soir, l'école de Bouquet a accueilli la deuxième des quatre réunions de mi-mandat qui concernait cette fois-ci le quartier Sud. Les deux dernières se dérouleront le 20 juin à la salle Dumazaud pour le Grand Centre et le 24 juin salle du pont du Buy pour le quartier Est. Toutes débutent à 20h30.

Bilan de mi-mandat dans le quartier SudTrois ans. Un bilan. C'est ce que présente à tous les Brivistes, quartier par quartier, le maire Philippe Nauche, son premier adjoint Patricia Bordas, Catherine Gabriel, adjointe chargée de la vie associative, de la politique des temps, de la démocratie participative et du développement durable et aussi vendredi soir, Chantal Féral-Mons, l'adjointe chargée du quartier Sud.

Autour des trois axes de l'attractivité, la proximité et la solidarité, Philippe Nauche a rappelé ses engagements, expliqué ses actions mais aussi précisé les projets à venir. Parmi les nombreux dossiers développés, celui concernant les gens du voyage, particulièrement important pour les habitants du quartier qui sont directement concernés, a trouvé un large écho: "Nous avons mis en place un outil d'accueil digne de ce nom dans un cadre légal", a rappelé le maire. "Actuellement, le taux de remplissage de l'aire de Cana est de 80 % et depuis son ouverture, nous n'en avons pas entendu parler", se félicite-t-il. Pour les gens du voyage, une aire de grand passage ainsi que deux terrains familiaux ont déjà été aménagés aux Rebières, et à Chanoux d'autres terrains familiaux seront achevés pour septembre. L'acquisition de nouveaux terrains se poursuit . "Notre objectif est de fermer Bouquet. C'était notre engagement. Ce lieu est inacceptable pour les habitants du dehors comme du dedans."

Bilan de mi-mandat dans le quartier Sud

Lors des questions aux élus qui ont succédé à la présentation du bilan, la voirie s'est trouvée au cœur des débats. "Les travaux concernant la voirie sont difficiles à voir", a expliqué aux habitants du quartier qui ont fait part de leurs inquiétudes, Pierre Guicharnaud, le directeur des services techniques, avant de développer: " Nous avons réalisé 10.000 m2 de trottoir soit une longueur de 4 kilomètres. C'est beaucoup mais ramené aux 340 kilomètres de voirie que nous avons à Brive, on comprend pourquoi la visibilité de ces travaux est difficile. "Nous sommes intervenus de la même manière dans chacun des quartiers". Habitants et élus ont convenu d'un état des lieux de la voirie du quartier à réaliser tous les deux ans.

Autre point sur lequel un terrain d'entente a été trouvé : la déviation sud. Le trafic des poids lourds sur les rues Jean-Jacques Rousseau et Léonce Bourliaguet est particulièrement dense. La maire Philippe Nauche a rappelé que la Ville était favorable à cet aménagement: "C'est nécessaire pour notre ville et cela aurait l'avantage de créer une limite de l'urbain dans l'agglomération qui démarquerait le territoire." Un comptage sera réalisé pour mesurer l'ampleur de cette circulation.

Sur ce thème, vous pouvez également lire nos autres articles:




Bilan de mi-mandat dans le quartier Sud