Actualités

« Bougez »-vous pour la pyramide de chaussures

  • Publié le 21/06/2011 à 08:15
  • Par Marie Christine MALSOUTE

Bouge se bouge pour la pyramide de chaussures



L’association Bouge organise une réunion d’information et de formation pour ceux et celles qui veulent participer à la pyramide des chaussures samedi 24 septembre à Brive place du Civoire. Rendez-vous ce jeudi 23 juin à 20h maison du bénévolat, boulevard Marx Dormoy (à côté du gymnase St-Germain). Plus d’infos au 06.26.94.80.96.



Il y aura à nouveau une pyramide de chaussures à Brive et ce après plusieurs années d’absence. La manifestation se déroulera donc samedi 24 septembre place du Civoire, de 10h à 18h. Le but est de sensibiliser le public aux effets des mines antipersonnel et BASM (Bombes à sous-munitions) non explosées qui mutilent ensuite les populations. L’idée est d’apporter vos chaussures (même usagées car elles pourront être recyclées) afin de réaliser une pyramide la plus imposante possible.

Pyramide bouger.DROn doit ce retour de la manifestation à l’association Bouge (Brive organisation utile génétique entraide) qui se met à disposition d’autres associations au profit de causes événementielles. Après s’être mobilisée pour le Téléthon, voilà qu’elle reprend le flambeau pour le compte d’Handicap international, en l’absence d’une antenne locale.

Bouge cherche donc des bénévoles de plus de 16 ans disponibles le jour J pour aider à la mise en place de la manifestation, faire signer la pétition, recueillir les chaussures et "construire" la pyramide, organiser un accueil enfants sur des stands et des jeux. Elle recherche également des artistes, musiciens, danseurs, groupes pour animer la journée.

"L’objectif est de faire signer la pétition contre cet armement afin de faire pression. Une centaine de pays dont la France a signé les traités d’Oslo mais pas d’autres puissances comme les Etats-Unis, la Chine, la Russie, l'Inde, le Pakistan ou Israël. Le sujet reste d’actualité, comme nous le montre la situation en Libye", explique Frédérique Demai, présidente de Bouge. "Au Laos, 40 ans après la guerre, un champ sur deux est pollué par les restes d’explosifs. Lutter contre les mines, c’est aussi lutter pour le retour à la vie car Handicap international mène sur place des actions d’aides, d’appareillage, de rééducation, de déminage, de sensibilisation… les champs peuvent à nouveau être cultivés, les enfants reviennent à l’école… la vie reprend."

Pour plus d’infos ou vous mobiliser, contactez la présidente Frédérique Demai au 06.26.94.80.96.