Actualités

A l’ombre du baobab

  • Publié le 23/06/2011 à 14:21
  • Par Marie Christine MALSOUTE
Concert sur le pouce "A l'ombre du baobab"

Quelle belle initiative de clore la saison des concerts sur le pouce avec une pause d'une saveur toute particulière: des contes à l'ombre du baobab où conteur et percussions se répondaient avec beaucoup d'humour. Petits et grands étaient sous le charme.



Le percussionniste Grégory DanielInutile de chercher le baobab, l'espèce étant peu répandue sous nos contrées. Le concert aurait dû se contenter d'un chêne symbolique place du Civoire, mais la pluie menaçant, le service de la politique des temps a préféré se rabattre en salle d'honneur de la mairie. Ce qui n'a pas pour autant perturbé le conteur Julien Balageas et les deux percussionnistes Alban Guyonnet et Grégory Daniel.

Alban GuyonnetA eux trois, les comparses ont tenu en haleine le public - une centaine de personnes. Une assemblée suspendue aux notes et aux mots, certains enfants en oubliant d'en manger leur casse-croute. Musique et parole se relayaient ou se mêlaient pour mieux raconter Le lion et les autruchons puis Les calebasses de Kouss. Avec beaucoup de malice et de saveur africaine, toujours révélatrice d'une leçon de vie.

Les concerts sur le pouce reprendront en octobre.

Le conteur Julien Balageas

mosaique sandwichs

Concert sur le pouce