Actualités

La Victoire en cours de restauration

  • Publié le 29/06/2011 à 09:36
  • Par Marie Christine MALSOUTE

La Victoire nettoyée à l'eau sous pression



Le monument de la Victoire, dédié aux héros de 14-18, est en cours de restauration. Ces jours-ci, des spécialistes l'ont étudié et ont procédé à un premier nettoyage. Les gros travaux sont prévus à la rentrée.

Cet article a été réalisé avec nos stagiaires Victoria et Quentin.



Sophie-Jeanne Vidal

"La Victoire", comme l'appelle les Brivistes, n'avait jamais été rénovée depuis sa mise en place en 1923. De la pollution et des ans, son bronze a subi un outrage heureusement réparable. "Les différentes couleurs que l'ont voit sur le monument sont des altérations", explique Sophie-Jeanne Vidal, conservateur-restaurateur de sculpture pour l'agence Nova Cella. Frédérique Nicot"Nous avons déjà nettoyé à l'eau sous pression pour enlever le dépôt, réalisé également des prélèvements et une étude stratigraphique des couches. Nous avons également comblé par endroits." Un travail mené avec sa consœur spécialiste en métal, Frédérique Nicot du laboratoire Moïra conservation.

Le vrai travail de conservation restauration aura lieu en septembre octobre. "Il faudra installer un échafaudage autour du monument pour effectuer un micro-sablage très doux: nous allons utiliser de la poudre de noyaux d'abricots à faible pression", détaille la spécialiste. "La couche devra être stabilisée et protégée à la cire micro-cristalline passée à chaud au chalumeau. On va ensuite lustrer puis à nouveau cirer à froid cette fois."

Sophie-Jeanne Vidal"Ce qui est intéressant est d'avoir pu s'appuyer sur autant de documents conservés aux archives municipales. C'est assez rare", souligne Sophie-Jeanne Vidal. "Frédérique Nicot a été surprise par le mauvais état des soudures. Nous avons appris par les archives que la sculpture avait été mise en place dans l'urgence pour être inaugurée dans les temps en novembre 1923 par Raymond Poincaré. Ce qui expliquerait aussi le petit décalage du placement de la tête d'un des poilus. Le monument était le fruit d'un concours remporté par l'artiste Marius Saïn de Paris. Il ne s'agit pas d'un monument aux morts, il n'y a pas de liste de disparus. C'est une œuvre dédiée aux héros de cette guerre. D'ailleurs, chacun des trois soldats incarne un régiment dans lequel ont combattu les Brivistes. Toutes les sculptures ont leur histoire."

monument de la Victoire

Monument de la Victoire

Monument de la Victoire