Actualités

Quelle vie étudiante pour demain ?

  • Publié le 06/07/2011 à 09:02
  • Par Marie Christine MALSOUTE
Reunion de la commission vie de l'étudiant de l'AVUF

Venus de toute la France, une quinzaine d'acteurs de l'université se retrouvent aujourd'hui à Brive pour envisager les nouveaux services à mettre en place pour une dynamique de la vie étudiante. Une réflexion menée par l'AVUF (Association des villes universitaires de France).



Le président de la commission Faustin Aissi, àla droite de l'adjoint au maire Nicole ChaumontAmbiance des plus studieuses dans la salle d'honneur de la mairie. La Ville qui adhère au réseau AVUF, abrite toute la journée une réunion de la commission "vie de l'étudiant". Tous les membres n'ont pu faire le déplacement, mais ceux qui sont présents ont convergé de Tourcoin, Reims, Rodez, Villeneuve d'Ascq... et de Lille puisque le président de cette commission Faustin Aissi, professeur en physique chimie, est vice-président de l’Université du littoral Côte d’Opale (Ulco).

"Repenser le campus universitaire, impliquer les étudiants, s'ouvrir sur la cité", axe André Lecigne, président de l'UFR (Unité de formation et de recherche) sciences de l'homme de Bordeaux, André Lecigne témoignant pour Bordeauxvenu éclairer de son témoignage les universitaires, élus et fonctionnaires réunis autour de la table. Quelles disponibilités? Quelles attentes? Quels nouveaux services à mettre à disposition des étudiants à l'horizon 2010?

Logement, transports, santé, loisirs... autant d'à-côtés qui impactent les études et contribuent à la vie de la cité. "Les collectivités, et notamment les villes, ont beaucoup investi dans le développement des infrastructures de l'enseignement supérieur; elles éprouvent à présent le besoin d'un retour sur investissement, c'est-à-dire d'un impact visible en terme de développement économique ou de dynamisme social, démographique, culturel. De leur côté, les établissements d'enseignement supérieur de recherche, confrontés à de nouveaux enjeux, prennent conscience que leur vocation universelle ne peut s'affranchir d'une stratégie de développement concertée avec les acteurs économiques et politiques de leur territoire d'implantation", explique-t-on côté AVUF. Un besoin réciproque de concertation qui a fait un nouveau pas à Brive.

Les conclusions seront présentées lors du prochain colloque de l'association qui se tiendra début décembre prochain à Montpellier.

Réunion de la commission vie de l'étudiant de l'AVUF à Brive