Actualités

Un nouveau fanion à Brive

  • Publié le 07/07/2011 à 15:56
  • Par Marie Christine MALSOUTE
Le colonel Goisque remet au commandant Demaille le fanion du groupement de soutien de sa base de défenseIl a l'épée de l'armée de terre, l'ancre de la marine, les ailes de l'aviation, un Atlas stylisé sur le vert du Limousin et c'est l'insigne du GSBdD, Groupement de soutien de la base de défense, basé à Brive. Une remise symbolique du fanion s'est déroulée cet après-midi à la caserne Laporte.



Pour le commun des civils, le changement sera infime: lorsque vous croiserez un militaire briviste, il n'arborera pas forcément l'insigne du 126e RI, mais un nouveau venu, conséquence de la restructuration qui a secoué les armées et réorganise les unités en bases de défense, dont Brive, auxquelles sont assujetties Fanion du GSBdD de Brivedes groupements de soutien interarmes qui en assurent l'administration et la logistique.

Le dernier acte officiel de cette mutation s'est déroulé cet après-midi à la caserne Laporte avec la remise symbolique du fanion au commandant Patrick Demaille, chef du groupement de soutien de la base de défense de Brive. Il y a quelques jours, le colonel Jérôme Goisque, commandant le 126e régiment d’infanterie mais également la base de défense de Brive, l'avait lui-même reçu aux Invalides des mains du chef d’état major des armées.

Cérémonie de remise de fanion du GSBdD à la caserne Laporte"Ordre du jour numéro 1 de la base de défense", a entonné le colonel devant quelques uns des militaires et civils composant ce groupement. A quelques jours de son départ, le chef au double képi a insisté sur "le symbole fédérateur autour duquel vous devez rassembler les énergies... Une tâche d'apparence ingrate mais qui ne renie rien à la noblesse de votre mission: soutenir".

Administration, finances, ressources humaines, alimentation, logement, courrier, ravitaillement en carburant, bureautique, gestion du parc non tactique... à peu près tout ce qui met de l'huile dans les rouages, et qui était auparavant assuré au sein des régiments, a versé dans le giron du GSBdD. "Nous assumons ce soutien pour l'ensemble des 31 organismes qui composent la base de défense de Brive, soit 1.960 personnes auxquelles s'ajoutent 700 stagiaires à La Courtine", explique le commandant du groupement. Pour ce faire, il dispose d'un effectif de 200 personnes, en grande partie à Brive, mais aussi à Saint-Astier, La Courtine et Guéret. Après quelques mois de mise en place (le groupement a été officiellement créé le 1er janvier dernier), la nouvelle structure entre dans "un second semestre de consolidation et sera complètement opérationnel en janvier 2012".

Cérémonie de remise de fanion devant le ersonnel du GSBdD de la base de défense de Brive