Actualités

Les maux sur l’interco se dissipent à l’Agglo

  • Publié le 08/07/2011 à 09:59
  • Par Olivier SOULIÉ
Le conseil municipal du jeudi 30 juin avait été le théâtre de longues discussions suite au refus de participer au vote sur le Schéma départemental de coopération intercommunale (SDCI) de la part de 8 membres de la majorité municipale (voir ici). Hier soir, le conseil communautaire a permis de dissiper les tensions.

Les collectivités ont jusqu'au 6 août pour se prononcer sur le projet de Schéma départemental de coopération intercommunale (SDCI) proposé par le préfet et fixant les limites du territoire de la future grande agglomération. Si le projet est adopté en l'état, l'Agglo passerait alors de 15 à 51 communes.

Jeudi 30 juin, le conseil municipal de Brive avait voté une délibération soutenant le projet proposé par le préfet. Mais 8 membres de la majorité avaient souhaité ne pas prendre part au vote. Une attitude qui avait suscité l'agacement du maire Philippe Nauche.

Hier soir, c'était au tour du conseil communautaire de se prononcer sur le projet de SDCI. Une prise de parole d'André Pamboutzoglou, élu communiste de la Ville de Brive qui s'était fait le porte-voix des 8 conseillers de la majorité non votants, était attendue. Elle a eu lieu.

"Non la grande agglo ne me fait pas peur et le projet préfectoral est intéressant. Je suis favorable à la grande Agglo dans l'intérêt des populations.". L'élu communiste et le groupe des 8 reprochaient essentiellement le fait que, pour amender le projet de SDCI, une majorité de 2/3 des membres de la commission départementale de coopération intercommunale soit nécessaire. En rappelant son attachement à la constitution d'une grande agglomération, André Pamboutzoglou a contribué à apaiser les tensions. "Pour couper court à l'idée que la grande agglo me ferait peur, je vais voter cette délibération", a d'ailleurs tranché l'élu communautaire.

Au final, seuls 5 membres du conseil communautaire (deux élus du conseil municipal de Brive, Jean-Louis Estagerie et Jean-Pierre Vernat, et trois de Malemort, Martine Audebert-Pouget, Frédérique Meunier et Michel Pouzyreff) se sont abstenus, les autres votant pour. Le président de l'Agglo de Brive Philippe Nauche pourra donc compter sur le soutien de la quasi totalité des élus communautaires dans les discussions avec les élus des communes concernées par la grande agglo.

"Nous construirons ce territoire élargi tous ensemble au bénéfice de la population grâce à un maintien d'une véritable proximité", a assuré Philippe Nauche avec conviction.