Actualités

20/20 au bac: le parcours sans fausse note de Cécile

  • Publié le 15/07/2011 à 08:15
  • Par Olivier SOULIÉ
Cécile Chazot, lycéenne de Brive qui a obtenu 20/20 au bac

"J'espérais avoir la mention très bien, mais je n'aurais pas pu imaginer avoir une moyenne de 20 sur 20!" Cécile Chazot, 17 ans, fait partie d'une élite qui, nationalement, regroupe seulement 38 bacheliers: les 20 sur 20 de moyenne générale au baccalauréat 2011.

Cécile Chazot, lycéenne de Brive qui a obtenu 20/20 au bacA peine 17 ans et déjà sous les ors de la République! Cécile Chazot recevait en effet, mardi matin, médaille et diplôme des mains de Luc Chatel, ministre de l'Education nationale. Un privilège réservé à l'élite des bacheliers: les 20 sur 20 de moyenne générale. Ils ne sont que 38 sur environ 650.000 candidats au bac. La jeune fille passait un bac S-SI (Sciences de l'ingénieur) au lycée Cabanis.

La passion du violon

"Quand j'ai vu mon relevé de notes, je n'ai pas compris tout de suite. Il m'a fallu plusieurs secondes pour réaliser que le 20 inscrit n'était pas celui précisant que la note était "sur 20" mais bel et bien ma moyenne générale", se souvient Cécile Chazot. "Ce fut une très bonne surprise, car je n'avais eu que 18,5 au bac blanc".

Cécile Chazot, lycéenne de Brive qui a obtenu 20/20 au bacNée à Brive d'une maman psychologue et un papa neurologue, Cécile ne pouvait qu'avoir la tête bien faite. Jusque là, elle n'a jamais connu le moindre échec dans son parcours scolaire. "A part une légère chute lorsque j'ai sauté la classe de 4e: en arrivant en 3e, j'ai été deuxième de la classe pendant deux trimestres. Mais ça m'a boosté et je suis passée devant en fin d'année".

Impressionnante sur le plan scolaire, la jeune fille l'est également dans ses loisirs. Membre de l'atelier théâtre du lycée Cabanis, Cécile est surtout une assidue du Conservatoire de Brive depuis l'âge de 3 ans et demi. Et la demoiselle possède une maîtrise du violon qui force le respect. Pour preuve, elle a déjà joué dans des concerts en qualité de premier violon soliste.

"Le Conservatoire restera un souvenir fort de mes jeunes années. J'y passais la majeure partie de mon temps libre. Et le violon, c'est la meilleure école de la vie. Il m'a appris la rigueur, le travail, la concentration, la gestion du stress."

Cécile Chazot, lycéenne de Brive qui a obtenu 20/20 au bacUn stress maîtrisé avec une facilité déconcertante comme l'illustre cette anecdote: "Pour l'oral de français, on avait 30 textes à étudier et seulement 2 de Voltaire, que je déteste et sur lequel je ne voulais pas tomber. Evidemment, l'examinatrice me donne Voltaire... J'étais vraiment amère, mais bon, j'ai dû passer mon oral quand même", sourit-elle. Sa note de français? 20 sur 20!

Aucune ombre au tableau de ce déjà prestigieux parcours. Ou presque. Tout juste Cécile concède-t-elle qu'être la première de la classe n'a pas toujours été facile, "surtout en fin de 5e où je m'ennuyais et où l'ambiance se dégradait, ce qui m'a incité à demander à sauter la classe de 4e".

Quelques petits désagréments relationnels qu'il faut largement relativiser: le tempérament sympathique et ouvert de Cécile lui a, en effet, permis de limiter grandement les conséquences de la jalousie de quelques rares camarades. Appréciée de ses professeurs pour ses résultats hors normes, elle l'était aussi de la plupart des écoliers, collégiens et lycéens.

Cécile Chazot, lycéenne de Brive qui a obtenu 20/20 au bac"J'ai eu les mêmes amis de la maternelle à la fin de la primaire à l'école du pont Cardinal, et j'en ai retrouvé quelques-uns ensuite au collège d'Arsonval avant de partir pour Cabanis pour fuir ainsi une ambiance trop féminine où les conflits n'en finissent pas. Tandis qu'avec un garçon, on se dit nos quatre vérités et c'est fini, et c'est bien mieux comme ça", explique-t-elle.

Les années lycée furent surtout, pour Cécile Chazot, l'occasion de découvrir... le travail scolaire! "Jusqu'en 1ère S, je n'avais pas eu besoin de travailler", admet-elle.

Soutenue par ses parents comme par ses deux frères (un de 26 ans, trader à Tokyo, et l'autre de 19 ans, étudiant à Sciences-Po Paris), la bachelière va poursuivre sa trajectoire qui, idéalement, la mènera au métier d'ingénieur dans l'aéronautique, en classe préparatoire maths sup – maths spé à Paris. "J'ai choisi une prépa à Louis le Grand car, à Henri IV où j'étais admise également, ils n'ont pas d'orchestre et je veux continuer la musique".

Grâce à ses résultats d'exception, Cécile Chazot a eu les honneurs des médias, et pas des moindres car, mardi dernier, elle était sur le plateau du 20h de France 2 face à David Pujadas! A découvrir sur en cliquant ici, puis en sélectionnant le JT de 20h du mardi 12 juillet. Le passage avec Cécile se situe à 26min40.