Actualités

Plan de plantation pour les platanes des boulevards

  • Publié le 20/05/2009 à 13:33
  • Par Michel DUBREUIL
Etienne Patier et Crhistian Riboulet ont présenté l'expertise.Un second diagnostic vient d'être réalisé principalement sur l'état des platanes de la ville. Six ans après le premier, il vient confirmer que si la vigueur de ces arbres reste satisfaisante dans l'ensemble, plus de 60% d'entre eux présentent des défauts mécaniques irréversibles. Selon les secteurs, 55 à 70% de ces arbres devront être renouvelés dans les 10 à 15 ans. La Ville a décidé de mettre en place un plan de plantation sur 8 ans.

"Nous avons tenu à communiquer le dernier rapport d'expertise portant essentiellement sur l'état sanitaire des platanes des boulevards. Nous avons voulu que tout soit transparent, sachant qu'en 2003, une même expertise, réalisée par le même cabinet, n'avait pas été communiquée". C'est par ces mots qu'Etienne Patier, maire adjoint chargé de l'urbanisme, a ouvert les débats.

La première expertise de 2003 portant sur 461 arbres, avait  révélé un mauvais état général des platanes. Entre 2003 et 2008, 51 avaient été abattus. Il était donc nécessaire 6 ans plus tard de faire un nouvel état des lieux, en particulier des platanes de la première ceinture des boulevards qui, entre les réseaux, la densification  de la circulation, et la pollution, sont ceux qui souffrent le plus.

platane-2Il s'agissait donc de renouveller une expertise physiologique, sanitaire et sécuritaire des 187 platanes, l'objectif étant de faire une synthèse des évolutions par rapport à 2003 par site et d'établir une cartographie permettant de visualiser les abattages réalisés et les nouvelles espérances de maintien des arbres.

L'expert Christian Riboulet a fait une présentation du diagnostic réalisé en janvier 2009. En résumé, il constate que les platanes situés sur le côté intérieur de la première ceinture ont vu leur état mécanique s'aggraver. Leur système racinaire très endommagé constitue le point de fragilité le plus inquiétant. Cette dangerosité pour la sécurité des piétons et des automobilistes est telle que lundi 25 mai, deux arbres seront abattus en urgence boulevards Lachaud et Lyautey. Le même constat est à faire pour le côté extérieur du boulevard.

"Dans l'ensemble, a conclu Christian Riboulet, la vigueur de ces arbres est satisfaisante, mais plus de 60% d'entre eux présentent des défauts mécaniques irréversibles. Selon les sites, 55 à 70% des arbres devront être renouvelés dans les 10 à 15 ans à venir".

[caption id="attachment_6397" align="alignleft" width="199" caption="Des platanes plantés il y a 20 ans."]Des platanes plantés il y a 20 ans.[/caption]

"La municipalité a pris la décision de procéder dès cette année et sur 8 ans, à un programme de plantation de platanes. Dans l'idéal, la plantation par îlot, c'est-à-dire par groupe de 4 à 5 arbres, est la plus favorable, mais nous procéderons partout où cela est nécessaire à des plantations à minima par 2. Cela fait 20 ans qu'il n'y avait plus eu de plantations sur les boulevards, nous procéderons de façon progressive", a expliqué Etienne Patier.

77 platanes devraient être ainsi replantés dans les 8 prochaines années. Les premières opérations débuteront dès cette automne: 16 platanes seront plantés sur les boulevards Puyblanc, Maréchal Lyautey, et Anatole France. Le coût global de cette première tranche sera de 25.000 euros.