Actualités

Guy Mascrès nouveau sous-préfet de Brive

  • Publié le 29/07/2011 à 12:58
  • Par Michel DUBREUIL


Guy Mascrès a pris la succession de Francis Soutric  à la sous-préfecture de Brive. A peine arrivé, il recevra cette après-midi les représentants du personnel de l'entreprise A Novo, placée hier en redressement judiciaire .

Le premier contact du sous-préfet de Brive avec son nouvel arrondissement sera placé sous le signe de l'économie et du social avec en ligne de mire, l'avenir d'A Novo et de ses 360 salariés. "Je suis déterminé à prendre ce dossier à bras le corps. Je n'ai pas encore tous les éléments d'appréciation, mais je veux être un partenaire dans l'élaboration de solutions", a-t-il indiqué hier matin. Le deuxième dossier qui retiendra dans l'immédiat son attention est celui de l'intercommunalité, "dossier important et sensible qui fait débats".

Guy Mascrès va désormais "s'immerger dans son arrondissement", partir à la rencontre des élus et être le plus possible sur le terrain. Sa présence à la cérémonie de passation de commandement du 126e hier soir marquait à la fois cette volonté et aussi l'attachement à une armée dans laquelle il a longtemps servi .

Engagé volontaire en 1969 à l'âge de 17 ans, il a trouvé "une autre façon de servir" en 1996 en Nouvelle Calédonie  en devenant directeur adjoint du cabinet du haut commissaire de la République. Sa carrière le conduira, entre autre, en Charente Maritime, en Bourgogne, à Villeneuve-sur-Lot, mais aussi à la Réunion, Mayotte, Saint-Pierre-et-Miquelon, dans une "France ultra marine" qui lui aura beaucoup apporté. "'Cette expérience m'a permis de comprendre qu'il ne fallait jamais appliquer de schémas et de solutions toutes faites. Il faut être humble dans l'approche et déterminé dans l'action, avec comme règles l'intérêt général et l'impartialité de l'Etat".

Pour Guy Mascrès, "la sous-préfecture est la représentation de l'Etat la plus proche de nos concitoyens", et réclame à ce titre de nombreux devoirs.