Actualités

Premier coup de pelle pour l’aire d’accueil à Cana

  • Publié le 25/05/2009 à 13:09
  • Par Marie Christine MALSOUTE
Déconstruction de la première des maisons sur les hauteurs de CanaDe l'avenue Malraux, en contrebas, rien de transparait. Pourtant, sur les hauteurs de Cana, masqués par la végétation, les travaux de déconstruction de trois bâtiments ont débuté ce matin.

Le terrassement s'effectuera dans la foulée. Il ne faudra pas moins de dix mois pour réaliser la future aire d'accueil de gens du voyage.



Il aura d'abord fallu dégager le long chemin un peu envahi par la végétation qui serpente jusqu'en hauteur, avant de pouvoir accéder aux trois maisons qui doivent être détruites dans un délai de trois semaines. "Il s'agit bien d'une "déconstruction" et non "démolition", car avant d'abattre le bâti, nous récupérons tout ce que nous pouvons à la main, afin de recycler au maximum. Même les gravats serviront pour des remblais techniques. Le plus long, c'est de déshabiller le gros œuvre. Après, ça va très vite", explique Lilian Pignot, de l'entreprise de terrassement implantée à Saint-Pantaléon de Larche. Un sous-traitant doit également intervenir dès demain pour le désamiantage.

Une déconstruction-récupérationAttaqués de l'intérieur comme de l'extérieur, les deux maisons et la grange ne mettront pas longtemps à disparaître, en tous cas "moins que le délai imparti par la Ville", garantit le professionnel.

"D'importants travaux de terrassement prendront le relai pour niveler cette superficie de 6000 m2", explique Benoît Delmas, du bureau d'étude de la Ville de Brive, service qui suit ce dossier. L'emplacement sera ensuite empierré et équipé des divers réseaux, enrobés et clôtures nécessaires. Sans oublier la construction de huit modules de service et sanitaires.

Cette future aire d'accueil proposera 34 places. Elle sera élaborée sur le modèle de celle de Rochefort. Les huit modules équipés de sanitaires et d'éviers, distribueront 17 emplacements prévus chacun pour deux familles.