Actualités

Désobéir pour sauver au musée Michelet

  • Publié le 04/10/2011 à 08:30
  • Par Patrick MENEYROL

Michelet les justes polices gendarmeries


Dans cette période sombre de la seconde guerre mondiale, leurs actions ont jeté une lueur d'espoir.



54 policiers et gendarmes français ont reçu, le 1er septembre 2009, le titre de "Justes parmi les Nations" décerné au nom de l’État d’Israël par le Mémorial de Yad Vashem. Le musée Michelet leur rend hommage.



Faisant le choix de désobéir aux ordres d'un gouvernement tombé dans la collaboration avec le régime nazi, ces hommes ont risqué leurs vies pour sauver celles de juifs livrés à une probable mort en déportation.

etoile JuiveIls les ont prévenu avant des rafles, les ont cachés quelques fois plusieurs années jusqu'à la libération, fermé les yeux sur les activités des passeurs aux frontières ou sur la ligne de démarcation, fourni des faux papiers, des actes de courage pour ces fonctionnaires et militaires dont l'obéissance est une des règles majeures de leur fonction. Cette exposition rend hommage à ces 54 "Justes" en présentant leurs histoires individuelles. Un thème inédit qui permet d'avoir un aperçu extrêmement intéressant de ce que fut la résistance des forces de l'ordre françaises sous le régime de Vichy.

Cette évocation s’accompagne également d’une présentation du contexte historique qui met aussi, et malheureusement, en évidence le coté sombre de l'action de ces forces de l'ordre dans les persécutions antisémites des années 1940-1944 et le rôle de l'Etat français en la matière.Michelet les justes polices gendarmeries3
Mêlant les témoignages aux documents d’archives, cette exposition réalisée et prêtée par l’Office national des Anciens combattants, à une forte valeur pédagogique. Elle met à l’honneur les valeurs d’humanisme et de citoyenneté qui ont guidé les actes de ces 54 policiers et gendarmes.

Du 3 octobre au 12 novembre 2011.

Entrée libre.

Horaires des visites :
Du lundi au samedi inclus
De 10 h à 12 h et de 14 h à 18 h

Infos au Centre d’études et musée Edmond-Michelet. 4 rue Champanatier: 05.55.74.06.08