Actualités

Les entreprises face à leurs déchets

  • Publié le 07/10/2011 à 13:39
  • Par Marie Christine MALSOUTE
Une quarnatine d'entreprises ont répondu présentes à cette session d'information sur les déchets

"Les déchets ne rapportent pas d'argent... mais on peut limiter la perte", entame Charles Couppe, président de la CGPME Corrèze devant une quarantaine de représentants d'entreprises PME-TPE. La confédération patronale a organisé ce matin une session d'information avec un objectif pragmatique: comment "faire d'une contrainte légale une opportunité de développement".



Le présidentToute entreprise génère un certain volume de déchets (autres que ménagers) et il n'est pas toujours facile pour elle d'en assurer le traitement, cela dépend de la nature des déchets et de la taille de la société. L'obligation est pourtant incontournable. Les règles environnementales se sont renforcées et de nouveaux textes vont bientôt être finalisés. "D'où l'importance de sensibiliser les entreprises à cette problématique", argumente le président du patronat corrézien. "L'idée est de transformer une contrainte pour en faire un levier de performance supplémentaire, en réduisant les coûts du traitement des déchets. On peut les revaloriser. L'Etat a d'ailleurs renforcé les aides dont le volume est passé de 50 millions d'euros en 2008 à 220 millions d'euros cette année. L'ADEME finance ainsi 50% des études pour la valorisation." Quand l'obligation devient une organisation pour une meilleure performance... Une contrainte légale qui devient aussi économique.