Actualités

L’hôpital inaugure sa maison des usagers

  • Publié le 17/10/2011 à 13:55
  • Par Jennifer BRESSAN

Inauguration de la maison des usagers



La maison des usagers vient d'être inaugurée au centre hospitalier de Brive. Située dans le hall d'accueil, elle constitue un espace d'information, d'échanges et d'écoute pour les usagers de l'établissement. Ce nouvel outil qui prône une véritable "démocratie sanitaire" veut rendre l'usager acteur de sa santé et de sa guérison.

C'est avec la loi du 4 mars 2002 relative aux droits des malades et à la qualité du système de santé que l'idée de réaliser une maison de l'usager au centre hospitalier de Brive est née, en 2008. Elle a été inaugurée aujourd'hui mais elle fonctionne déjà depuis le début de l'été. Ouverte à toutes les associations de représentants de malades, elle réunit déjà la Ligue contre le cancer, la FNATH, l'APLC, Meli Melo qui propose des activités manuelles dans le cadre d'une prise en charge oncologique, les Alcooliques anonymes, ASP Corrèze et l'AFP. Toutes les semaines, les bénévoles de ces sept associations se relaient pour accueillir les patients et leurs proches et les informer sur le parcours de soin précédant l'hospitalisation. L'idée est ainsi d'apprivoiser un peu plus sereinement l'admission dans un univers médical méconnu et souvent anxiogène. Sur place, des ressources documentaires sont également disponibles ainsi qu'un accès internet pour aller plus loin dans les recherches.

Maison des usagers"La relation du soignant au soigné a changé", a estimé le député-maire Philippe Nauche. "L'hôpital public permettait jusqu'alors l'accès aux soins pour tous, il vise maintenant l'accès à l'information pour tous." Cela s'appelle la démocratie sanitaire. "Avec cette maison, l'hôpital se veut le lieu où chacun peut s'investir pour que le patient ait accès aux informations qui le concernent sur sa santé", a estimé le directeur du CH de Brive Vincent Delivet qui a porté le projet. Marcel Graziani, président du CISS Limousin, un collectif interassociatif sur la santé du Limousin, a réclamé cet outil. Il va plus loin sur ses bénéfices: "Il est bon que le patient donne son consentement éclairé au diagnostic qui lui est donné. Mais pour cela, il doit être informé. Et un malade actif est un malade qui guérit plus vite", assure-t-il avant de s'adresser aux nombreux bénévoles présents: "Désormais, cette maison des usagers sera ce que vous allez en faire".

Infos: la maison des usagers, hall d'accueil de l'hôpital, 05.55.92.85.21.