Actualités

Centre écoute et soutien: « Réinventer les liens du XXIe siècle »

  • Publié le 20/10/2011 à 13:55
  • Par Jennifer BRESSAN
lutter contre l'isolement et la solitudeLe Limousin, région où les cas de suicide sont les plus nombreux après la Bretagne, est aussi la "championne" du monde pour la consommation de psychotropes. C'est sur cette problématique et ses principales causes, l'isolement et la dépression, que le Centre écoute et soutien, situé 1 avenue du 11 novembre, à Brive, intervient sans relâche depuis maintenant 26 ans au bénéfice des personnes en souffrance psychique.

Ecoute et soutien2"En 2008, le suicide a fait en Corrèze trois fois plus de morts que la route", a asséné Jean-Marie Coutel, président du Centre écoute et soutien depuis deux ans, lors de l'assemblée générale de mardi soir. Chaque année en Limousin, ils sont entre 160 et 200 à commettre l'irréparable. Un chiffre 40% plus élevé que la moyenne nationale. "Et en Corrèze, on estime entre 5.000 et 10.000 le nombre de personnes ayant des idées suicidaires. C'est un phénomène important et difficile à prendre en compte, car il fait peur."

Assemblée généraleDepuis 1985, date de sa création par Yves Gonthier et Suzanne Nouvion, le centre de prévention de l'isolement, de la dépression et du suicide a touché environ 4.000 personnes sur le bassin de Brive. En 2010, l'association a mené des actions de prévention auprès de 1.200 personnes et accompagné 220 personnes en souffrance psychique. Un chiffre en augmentation de 15 % qui illustre bien la gravité de la situation. "Auparavant, si la vie était plus difficile, il y avait une vraie solidarité entre les gens. Maintenant, le corps social se défend en éliminant les personnes fragiles. L'idée n'est pas de regretter le passé mais de réinventer les liens du XXIe siècle. La solitude et la dépression sont un problème social, il faut donc le traiter d'un point de vue social". Et dans ce combat, le langage et l'échange sont rois.

Ecoute et soutien3C'est ce que l'équipe pluridisciplinaire réunissant notamment des accueillantes, animatrices de groupes et psychologues, s'évertue à faire. Par téléphone ou au centre, avec ou sans rendez-vous, les personnes souffrant d'un mal-être quel qu'il soit, sont accueillies, écoutées et accompagnées par le biais d'entretiens individuels, de groupes d'expressions, d'ateliers de relaxation, de cuisine, ou encore, plus récemment, d'initiation à internet. "Notre travail est de les aider à retrouver des perspectives dans une démarche d'apaisement de leurs souffrances", explique le président. Parmi les nombreux projets en cours, l'adhésion au groupement de coopération sanitaire et la création de la maison de la promotion de la santé permettraient de mutualiser des moyens. A l'avenir, le centre souhaite aussi intensifier son action en zones rurales et pénétrer le monde des entreprises.

Le Centre écoute et soutien, 1 avenue du 11 Novembre à Brive. Contact: 05.55.23.49.95. Accueil les lundi, mardi, jeudi et vendredi de 9h à 18h.