Actualités

Conseils de quartier. C’est reparti pour un tour

  • Publié le 21/10/2011 à 09:05
  • Par Patrick MENEYROL
CCI conseil des quartiers1 pano"Une ville qui se parle est une ville qui se comprend." Une phrase de Philippe Nauche qui résume bien l'importance des 4 conseils de quartier qui ont été renouvelés hier soir dans les locaux de la CCI. 111 conseillers au total qui, pour les 3 ans qui viennent, vont permettre de faire vivre ce que l'on appelle la démocratie participative.Il y avait du monde hier soir à la CCI pour le renouvellement CCI conseil des quartiers10des conseils de quartier. Mis en place suite à la charte de la démocratie locale votée en conseil municipal en avril 2008, les 4 conseils qui se partagent la ville arrivaient en fin de mandat. Il fallait donc renouveler les équipes. La chose ne fut pas trop compliquée puisque la moitié des sortants a décidé de repartir pour 3 nouvelles années, et que le nombre de candidats correspondait au nombre de postes à pourvoir, aucun tirage au sort n'a été nécessaire.

Au total, ce sont donc 111 femmes et hommes qui vont faire vivre ces conseils jusqu'en 2014. Leur rôle est important car ils sont ni plus ni moins qu'une véritable instance de concertation. Ils favorisent la participation des habitants à la vie de la cité en étant associés aux projets de la mairie. Un véritable rôle de proposition et, c'est souhaité par la municipalité, de critique constructive.

Brive est découpée en 4 conseils de quartier. Chacun est composé d'une trentaine de conseillers et d'un élu représentant le conseil municipal. Pour le quartier Grand Centre, il s'agit de Philippe Lescure. Pour le quartier Sud, de Chantal Ferral-Mons. Michel Da Cunha s'occupe du quartier Ouest. Et Camille Lemeunier du quartier Est.

L'engagement citoyen va au-delà du geste de voter.



CCI conseil des quartiers9A travers des réunions régulières (il y en a eu 124 durant les 3 dernières années), chaque conseil a pu traiter de toutes sortes de questions touchant au quotidien des habitants, avec comme axe de réflexion, l'intérêt général. Politique de la ville, aménagement urbain, circulation, environnement, déplacements et transports, tranquillité publique, équipements communaux, sport, culture, loisirs, animations, le champ de réflexion et de travail est vaste. Un rôle qui vient en complément des associations existantes et qui se veut être un véritable lien entre les habitants et leur mairie.

Le maire l'a souligné à plusieurs reprises, "les conseils ne sont pas des gadgets politiques". Chacun de ses membres est volontaire et bénévole, il s'agit donc de respecter son travail et son avis. Pas question de les instrumentaliser, d'en faire des courroies de transmission à sens unique, du haut vers la bas.

carte quartiers"Ils doivent être des aiguillons", car les élus ont souvent "la tête dans le guidon" et les conseils de quartiers, lieux de débats et d'expression permettent d'affiner la politique municipale en prenant en compte, au plus près, les idées, les avis, les souhaits des habitants. Véritable jury citoyen, chaque conseil a également un rôle de suivi au quotidien et sur le terrain de tous les petits dysfonctionnements qui peuvent apparaître ici ou là (voirie, mobilier urbain, propreté...).

Les nouvelles équipes mises en place hier soir vont se mettre rapidement au travail. Première réunion le 21 novembre pour les quartiers Sud et Grand Centre. Le 24 novembre pour le quartier Ouest. Et le 1er décembre pour le quartier Sud.