Actualités

Antoine Gallimard: « Je ne cacherai pas ma joie d’être président! »

  • Publié le 04/11/2011 à 18:30
  • Par Jennifer BRESSAN
Discours d'Antoine Gallimard

"Je n'aurais jamais imaginé être président de la maison Gallimard et de cette foire du livre", a commencé Antoine Gallimard, également président du Syndicat national de l'édition et visiblement ravi de la fonction éphémère qu'il occupe durant ces deux prochains jours. L'événement littéraire fête ses 30 ans, sa maison d'édition, son centenaire. Mais à l'écouter, la ressemblance ne s'arrête pas là. Elle tient surtout dans ce souci conjoint de préservation et de partage de la richesse de la langue française.

Antoine Gallimard"Votre foire a 30 ans. A l'époque, ce type d'événement n'existait pas", a rappelé Antoine Gallimard. "Or ce rapprochement des auteurs, lecteurs et éditeurs est vital à une époque où la dématérialisation des choses avance dans le désordre. C'est ainsi pour moi un grand honneur d'être ici, qui plus est dans une terre littéraire, celle du troubadour Bernard de Ventadour. Cela donne l'occasion de parler de la langue française qui est l'épine dorsale de notre maison d'édition et de cette foire."

Tout en étalant la liste aux airs d'infini des auteurs qui depuis 100 ans ont été édités chez Gallimard, le président a rappelé les valeurs incontournables qui animent sa maison et qui rejoignent celles portées haut et fort par la foire du livre: une ouverture à la langue entre tradition et universalité, la diversité des styles et des esthétiques et une ouverture à la francophonie. "La NRF (devenue éditions Gallimard, en 1919, NDLR) a très tôt publié des écrivains étrangers pour qui la langue française était un art de vivre," a-t-il souligné avant de conclure: "Faire coexister les états les plus divers de la langue, il n'y a pas de meilleure définition de la culture." Le livre en fête et dans tous ses états, il n'y a pas non plus de meilleure définition pour qualifier cette foire du livre de Brive.

Sur cette foire du livre 2011, vous pouvez également consulter nos articles: