Actualités

Le blog aime… Jean Teulé

  • Publié le 05/11/2011 à 12:26
  • Par Patrick MENEYROL
Jean TeuléSon talent n'a d'égal que sa simplicité. Jean Teulé est peut-être l'auteur contemporain français dont les romans sont les plus adaptés. Et pourtant, l'homme reste d'une modestie rare. Ses livres deviennent des BD, des pièces de théâtre, des films. Jean Teulé s'exporte jusqu'en Chine. Une réussite qui étonne en premier lieu l'intéressé.

"Je ne sais pas pourquoi ça marche comme ça. C'est une chance formidable". Teulé

Fausse modestie ? Non. L'homme est ainsi fait. Fils d'un ouvrier et d'une concierge, la réussite ne lui monte pas à la tête. "Pourquoi d'ailleurs prendre la grosse tête ? Non. Et puis je ne suis pas fait comme ça" dit-il. Jean Teulé aurait pourtant de quoi. Ô Verlaine, Darling, Le magasin des suicides, Je. François Villon, Le Montespan, autant de romans qui lui ont valu la consécration et l'intérêt d'un nombre de lecteurs de plus en plus important, jusqu'au dernier, Charly 9 qui atteint les 200.000 exemplaires vendus et qui devrait être, lui aussi, adapté au cinéma.

Les clés de ce succès ? L'écrivain ne les connait pas.

"J'écris des livres que j'aimerai lire, c'est peut-être ça". Il y a aussi derrière chacun de ses ouvrages une somme importante de travail, un travail "de moines ou de bûcheron". C'est d'abord pendant plusieurs mois la collecte d'une foule d'informations sur le personnage dont il veut parler et l'époque dans laquelle il évolue. Des centaines de notes, de documents, qu'il va compulser, stabiloter, digérer pour enfin, quand il sent le moment venu, écrire les premiers mots, les premières lignes. Jean Teulé se coupe presque du monde quand il écrit. "Je m'enferme dans mon petit bureau de 10h à 19h, 7 jours sur 7, et je ne suis là pour personne. Les seuls gens à qui je parle sont la serveuse et le patron du petit restaurant où je vais grignoter le midi". Un travail de bénédictins. "J'écris peu chaque jour. Quand j'ai fait une page, une page et demie, je suis très satisfait".

TeuléChez Teulé, l'écriture est comme une caméra ou un crayon à dessin, elle permet de voir, de visualiser les personnages, les lieux. On entre dans les maisons, on est sur les places de village, on sent presque les odeurs. Une faculté qui lui vient peut-être selon lui de son parcours de jeunesse dans le monde de la bande dessinée.

"C'est ma façon d'écrire", Jean Teulé a le souci du détail et même s'il romance l'existence de ses personnages, il met un point d'honneur à les faire évoluer dans un monde et une époque de vérités historiques. "Tout m'intéresse. Quand j'ai écrit Je, François Villon, j'ai tout voulu connaitre de la fin du Moyen-Age, comment les gens étaient habillés, ce qu'ils mangeaient, leurs maisons, chateaux ou masures, leurs mœurs, leurs expressions, jusque leur argot." Et cela donne une plongée fantastique, quelquefois vertigineuse, du lecteur dans une époque.

Teulé3Les lecteurs justement, Teulé aime les rencontrer. "Je suis prêt à me lancer dans l'écriture de mon nouveau roman" nous confie-t-il, "mais j'ai décalé ce moment pour pouvoir descendre à Brive. C'est important pour moi de voir, de parler avec les gens qui lisent mes livres". Des moments dont il se nourrit également car c'est à Brive qu'il a, par exemple, eu l'idée de Charly 9, son dernier roman paru chez Julliard. "Après Mangez le si vous voulez, roman sur un odieux fait divers durant lequel les habitants d'un village de France tuent, dépècent, font cuire et mangent un jeune homme, des lecteurs sur la foire du livre de Brive lui avaient fait remarquer qu'ils auraient aimé que l'histoire aille un peu plus loin pour savoir comment les personnages avaient pu vivre après avoir participé à une telle horreur. "Remarque très intéressante", reconnait l'auteur qui effectivement se pose la même question. Comment vivre après avoir été à l'origine d'un acte ignoble ? Cela donnera Charly 9 consacré à la courte et tragique vie du roi Charles IX, ordonnateur de la saint Barthélémy.

Peut-être cette année encore, Jean Teulé trouvera-t-il l'idée d'un nouveau roman dans les allées de la foire du livre de Brive !Teulé8

Sur cette foire du livre 2011, vous pouvez également consulter nos articles: