Actualités

L’élite mondiale universitaire du rugby à 7 bientôt à Brive

  • Publié le 09/11/2011 à 08:56
  • Par Jennifer BRESSAN
Conférence de presse d'annonce du championnat du monde universitaire de rugby à 7

Après Pékin en 2004, Rome en 2006, Cordoba en 2008 et Porto en 2010, c'est au tour de Brive d'accueillir les championnats du monde universitaires de rugby  à 7 les 11, 12 et 13 juillet prochains. Une discipline mixte en plein essor qui rejoindra pour la première fois le programme des JO en 2016 à Rio. L'entrée des matches qui se joueront au stadium municipal et dans ses annexes sera gratuite.

Rugby à 7 Le mois de juillet 2012 sera décidément hautement sportif à Brive. Juste avant l'arrivée du tour de France, le 20, en cité gaillarde, la ville va recevoir les 11, 12 et 13 juillet les championnats du monde universitaires de rugby à 7. Durant trois jours, le stadium municipal et ses annexes devraient recevoir 36 équipes nationales (24 masculines et 12 féminines) venues des cinq continents. A cette heure, la Grande-Bretagne et le Japon ont d'ores et déjà confirmé leur participation.

conf de presse rugby à 7 2Cette discipline qui est en train de gagner ses lettres de noblesse propose un véritable spectacle par la vitesse, le mouvement et l'énergie que le nombre de sportifs, réduit à 7 sur le terrain, implique. Il se joue avec trois avants, qui forment les mêlées à eux seuls et quatre arrières sur deux périodes de sept minutes.

Lundi matin, dans la salle d'honneur de la mairie de Brive, toutes les instances institutionnelles et associatives qui ont participé à l'organisation de ces championnats étaient réunies. Parmi elles, le comité territorial de rugby du Limousin, la fédération française du sport universitaire, la direction des sports de la mairie de Brive ou encore l'université de Limoges. "Le mouvement sportif est bien représenté dans toutes ses composantes", a affirmé Jean-Jacques Vuillemin, directeur régional du sport universitaire. "Toutes les conditions sont réunies pour le succès."

conf de presse rugby à 7 4"Si nous n'avons pas l'importance de villes comme Rome ou Porto, nous avons de l'expérience dans l'organisation de mondiaux", a rappelé André Panboutzoglou, maire adjoint en charge des sports, en se référant à l'organisation des mondiaux universitaires d'aviron, en 2004. "Nous avions alors montré que nous étions en mesure d'avoir une organisation de haut niveau." D'autant que c'est peut-être la première fois que cette compétition mondiale rejoint une terre de rugby. "Alors si la liste des pays organisateurs fait honneur à Brive, Brive fait aussi honneur au championnat", a estimé Jacques Fontanille, président de l'université de Limoges et du comité d'organisation.

Plus d'infos sur le site de la manifestation.