Actualités

Les enfants ouvrent la semaine de la solidarité internationale

  • Publié le 16/11/2011 à 16:42
  • Par Marie Christine MALSOUTE
Semaine de la solidarité internationale

"Après le verbe aimer, aider est le plus beau mot du monde", déclare radieux un des enfants qui vient de chanter. Jeunes et plus âgés ont partagé cet après-midi au centre Jacques Cartier un moment de convivialité. Une première qui ouvre cette semaine de la solidarité internationale.



Semaine de la solidarité internationaleL'initiative est venue de deux élues déjà très impliquées dans le domaine de la solidarité qui plus est internationale: la conseillère Line-Rose Mazaudoux et l'adjointe Martine Delbos. "Nous voulions cette année que les enfants participent à cette semaine, ce que sera l'avenir leur appartient aussi. D'où l'idée de les faire réfléchir sur la solidarité et de participer à ce spectacle", argumentent les deux instigatrices. "L'occasion pour que les enfants des différents centres de loisirs de la ville se mélangent. C'est aussi une façon de mettre à l'honneur le travail que font les animateurs dans les centres de loisirs et socioculturels."

Semaine de la solidarité inrenationaleLes jeunes se sont donc retrouvés à Tujac pour cette première à laquelle étaient invités les résidents des foyers logements de Tujac et Rivet. Une bonne heure de détente, de complicité et de rires pour tous, les plus jeunes devant assis au sol et les moins jeunes derrière installés sur des chaises. Les enfants quelque peu impressionnés de se produire devant un public en nombre, se sont succédé pour danser ou chanter. Comme ces 6 à 12 ans de l'accueil de loisirs Jacques Cartier qui ont interprété Prendre un enfant par la main avec le club Bel automne, avec seulement trois répétitions. Le parterre était conquis. Semaine de la solidarité internationaleTêtes blondes ou blanches, chacune s'est laissé emporter par la magie du clown David et Delph. Devant le succès de ce moment, il est question de le rééditer l'année prochaine et cette fois ce sera le centre socioculturel des Chapélies qui recevra.

**********



Les autres rendez-vous de cette semaine de la solidarité internationale:

  • Table ronde à partir du livre Le Sahel reverdira ce soir à 20h30 en mairie, salle Claude Fougères. Les Amis de l'Enje, France Togo et le collectif de Brive et Tulle proposent cette soirée animée par Guillaume Grand à partir du livre de Pascal Reysset afin de débattre autour du thème "Les politiques de coopération avec les pays du Sud".




  • Ciné débat. Fausta demain jeudi 17 novembre à 18h30 au cinéma Rex à Brive. Une soirée organisée par la Ligue des droits de l’homme. “Fausta est atteinte d’un mal étrange, transmis par ce qu’on nomme au Pérou “le lait de la douleur”. Elle vit en effet dans la peur, une peur qui a été transmise par sa mère, victime d’un viol. A la mort de sa mère, Fausta devra affronter ses peurs pour pouvoir renaître.” Ours d’or à Berlin 2009, Fausta, la teta asustada de Claudia Llosa est un film sur la question de la mémoire personnelle et collective, d’un fardeau imposé. Le débat est animé par Christine Friedel, de la commission des droits de la femme de la LDH, avec la participation de Catherine Ducruezet de SOS violences conjugales et en présence de la defenseure des droits de la femme en Corrèze, Anne-Marie Chastre. Entrée: 6,5 euros et tarifs réduits. Infos au 05.55.23.29.01.



  • africascopFilm-débat Africascop vendredi 18 novembre à 19h à Brive au centre culturel, 31, av. Jean Jaurès. En présence d’un des deux réalisateurs, Denys Piningre. Africascop, histoires d’économies solidaires a été tourné au Burkina-Faso en 2002. Ce film aborde la question d’une économie basée sur le principe coopératif (partage de la décision sur le mode “une personne = une voix” et répartition équitable des revenus) dans un des pays les plus pauvres du monde. Avec le CRES (Comité régional d’économie solidaire du Limousin) et les Yeux verts (Pôle Limousin d’éducation artistique de formation au cinéma et à l’audiovisuel). Entrée gratuite. Infos au 05.55.74.20.51.



  • Marché de la solidarité internationale samedi 19 novembre de 10h à 19h à Brive, place du Civoire. Une vingtaine d’associations participent à ce marché qui se déroule dans le cadre de la semaine de la solidarité internationale. Présentation, exposition et ventes de produits. A noter à 11h démonstration de djembé avec l’association Briv’Afrique, à 14h30 musiques et danses du monde avec les centres socioculturels des Chapélies, Tujac et Rivet. Des poèmes sur le thème de la solidarité seront lus tout au long de la journée par l’association Lire et faire lire. A voir aussi la vidéo réalisée par les ados du centre socioculturel Raoul Dautry.


Semaine de la solidarité internationale



Semaine de la solidarité internationale