Actualités

Travail et handicap, des solutions existent

  • Publié le 17/11/2011 à 11:14
  • Par Patrick MENEYROL
forum emploi handicapDans le cadre de la semaine nationale pour l'emploi des personnes handicapées, l'espace Derichebourg accueille aujourd'hui jusqu'à 16h un forum emploi qui leur est dédié. Des actions ont été initiées par les acteurs et partenaires du Plan régional d'insertion des travailleurs handicapés, il s'agit de les faire connaitre aux intéressés et surtout de leur faire rencontrer des entrepreneurs.Nous sommes là et vousTrouver un emploi. Une quête très compliquée en ces temps de crise économique et qui prend une dimension Stand mairiebeaucoup plus importante lorsque l'on souffre d'un handicap. Les chiffres sont implacables. Au niveau national, le taux de chômage des travailleurs handicapés atteint 20%, le double de celui des personnes valides. En Corrèze, si l'on ne prend que les adhérents de l'Association des paralysés de France, on arrive au chiffre de 88%. "Une situation intolérable" pour Noël Vezine, le responsable département de cette association, d'autant que ceux qui travaillent le font souvent dans des missions d'intérim, et donc dans une certaine précarité. "Ce genre de rendez-vous est donc important", souligne-t-il "mais la situation dans le bassin de Brive est compliquée."

"Nous ne sommes qu'au début d'une prise de conscience" selon lui, et "le vrai progrès, ce sera le jour où on organisera un forum de l'emploi sans faire de distinction entre valides et invalides." Mais, en attendant, et il le reconnait, "cette journée a le mérite d'exister" et c'est une opportunité pour les personnes souffrant d'un handicap, et en démarche d'insertion professionnelle de pouvoir rencontrer des employeurs privés et publics qui ont, ou qui vont, exprimer à court terme, des besoins en matière de recrutement.

Transport marchandise et voyageur, commerce, propreté, industrie, intérim, plusieurs représentants de ces différents secteurs d'activité sont présents, ainsi que des responsables des collectivités territoriales, au premier rang desquelles la Ville de Brive.

"Nous sommes là pour nous constituer un vivier de travailleurs en situation de handicap", souligne Pascal Van De Pute, directeur des ressources humaines du site SNCF d'Estavel, "Nous recrutons du CAP au diplôme d'ingénieur." Dans les ateliers, il y a déjà 27 employés handicapés qui travaillent essentiellement dans des emplois techniques (mécaniciens, électro-techniciens, agents logistiques, peintres, gestionnaire de stocks ou bureau d'études). Thales Adecco27 sur un total de 320 salariés. Peu pourrait on dire, mais déjà au dessus du quota de 6 % voulu par la loi. Un résultat que l'on peut qualifier de bon car il n'est pas aisé de faire accepter un salarié handicapé sncfdans une équipe de travail. "Il a fallu, et il faut toujours, être très explicatif", reconnait Pascal Van De Put car "les salariés ont souvent le sentiment qu'ils vont devoir assumer une surcharge de travail avec la présence dans leur rang d'un handicapé." Heureusement, selon lui, les choses ont tendance à devenir beaucoup plus faciles, "les mentalités évoluent" à tel point que maintenant des valides prennent sous leur aile un collègue souffrant de handicap. Il ne s'agit pas ici de handicap lourd, les conditions de travail ne le permettent pas, mais là aussi les choses avancent puisque des ergonomes sont mobilisés afin de réfléchir à l'adaptation des postes de travail à la présence d'un salarié en fauteuil.

Forum Emploi Handicap. Espace Derichebourg, jusqu'à 16h.