Actualités

Des collégiens tournent le making off de la rénovation des Chapélies

  • Publié le 03/02/2009 à 13:21
  • Par Marie Christine MALSOUTE
Cinq des dix collégiens composant l'atelierIls sont dix élèves, en classe de 6e et de 3e au collège Maurice Rollinat. Leur projet : suivre de près la rénovation du quartier des Chapélies pour les besoins d'un atelier sur l'urbanisme et la cohésion sociale.

On les repère au premier coup d'oeil, avec leurs équipements, caméra, micro et appareil photo. Ils bravent leur timidité pour interroger les habitants aussi bien que les personnalités. Rencontre lors d'une visite du maire et du préfet sur le terrain.

Une bonne vingtaine de personnes sont rassemblées devant le centre Raoul Dautry pour inaugurer la petite exposition consacrée à l'histoire des Chapélies et  la permanence mise en place à la maison de quartier. Nos enquêteurs en herbe sont évidemment sur place, un peu en retrait, à la fois impressionnés et à l'affût.

Les collégiens interviewent le député-maire Philippe NaucheCe jour-là, ils sont cinq et se sont auparavant distribués les rôles selon leur personnalité: Hamidou tient la caméra, Maxime est en charge de l'appareil photo, Nicolas du micro pour la prise de son. Les deux autres, moins timides, auront à parler : Axel devra réaliser l'interview du préfet et Amandine celui du maire. Deux professeurs les encadrent et les motivent.

Les cinq collégiens suivent leur storyboard. Ils ont choisi les personnes à interviewer, préparé les questions à poser, les plans à tourner... A peine arrivé, le préfet de la Corrèze est happé par la petite bande et se prête docilement aux questions.

Depuis le mois d'octobre et jusqu'en juin, ils vont ainsi engranger les reportages dans le quartier. Leur travail débouchera sur une exposition photographique traitant de la rénovation urbaine des Chapélies. Ils réaliseront également un CD et une vidéo. "On passera aussi à la radio pour raconter notre travail."

Les collégiens n'habitent pas forcément tous le quartier, mais, complètement associés à cette transformation des Chapélies, ils connaissent parfaitement le projet de rénovation et savent en parler.

Hamidou filme la conférence de pressePetit florilège de leurs commentaires.

" Ils vont démolir les bâtiments les plus anciens, ceux qui datent depuis la guerre et les gens seront relogés."

"On va construire des petits bâtiments. Il y aura un city-stade, des espaces verts, des appartements pour tous."

"Les gens seront mieux logés, plus heureux, avec des appartements exprès pour les handicapés, des parcs, des espaces verts."

"Le centre socioculturel Raoul Dautry sera agrandi. C'est très bien car, avec lui, on peut faire plein d'activités, aller à la patinoire, faire du hockey, de l'aide aux devoirs..."

Une partie de l'équipe en tournageDes habitants interviewésLe photographe photographié