Actualités

Branchements en plomb: début des travaux en centre ville

  • Publié le 17/11/2011 à 16:16
  • Par Michel DUBREUIL
Premiers travaux en centre villeLes premiers travaux de renouvellement des branchements en plomb du réseau d'eau en centre ville ont débuté aujourd'hui rue de Frappe. Ils se dérouleront jusqu'en décembre 2013.    
Initié en 1997 par la Ville de Brive, poursuivi à partir de 2002 par l’Agglo de Brive en partenariat avec la SAUR, le programme de renouvellement des branchements en plomb du réseau d'eau arrive aujourd'hui en centre-ville. Actuellement, plus de 12.000 branchements ont été renouvelés. Il en reste environ 3.000 à ce jour, dont 1.200 dans le centre. Opération à effectuer avant le 25 décembre 2013, législation oblige.Préparation à l'injection sous pression

Depuis un an, les services de l’Agglo et de la SAUR ont rédigé la longue liste de contraintes: recensement des places de livraison et de transports de fonds, des terrasses, des transformateurs, des accès aux écoles, aux bâtiments publics et aux garages, les zones pavées, etc.

 

Afin de ne pas perturber la circulation, le renouvellement des branchements en plomb interviendra dans deux secteurs opposés simultanément et dans des zones limitées: tronçon de rue par tronçon de rue. Tous les vendredis soirs, la rue sera intégralement restituée à la circulation. 

Certaines rues seront traitées spécifiquement et une à une, notamment les rues les plus commercantes. Pour chaque secteur ou rue, un recensement précis des modes et périodes de livraison des commerces sera effectué. Le planning de cette opération tient compte également des grandes manifestations ainsi que des périodes touristiques et commerçantes, comme les manifestations de fin d’année, les soldes, etc.

Enfin, pour ne pas engager de chantiers lourds et éviter au maximum de creuser des tranchées la SAUR utilisera à chaque fois que ce sera possible la technique de chemisage intérieur des canalisations. On introduit ainsi à l’intérieur du branchement en plomb une gaine plastique, qui, grâce à une injection d’eau chaude sous pression, assure une parfaite étanchéité entre le plomb et l’eau.Une technique moins contraignante

Avantages : propreté, rapidité (entre 3 et 4 branchements par jour), un temps de coupure d’eau limité (3 heures environ), un coût moindre (1.000 euros HT l’unité contre un prix moyen de 1.450 euros ) et l’absence de tranchée puisqu’un trou de 2 m2 dans la voirie suffit. Si toutefois les branchements sont déformés il faudra revenir à une intervention classique de « tranchée ouverte ».