Actualités

Le Grand centre prêt à se mettre au travail

  • Publié le 22/11/2011 à 09:34
  • Par Marie Christine MALSOUTE
Première réunion du nouveau conseil de quartier grand centre

Hier soir, le conseil de quartier Grand centre tenait sa première réunion, quasiment au complet. Une prise de pouls qui a permis de faire connaissance, d'élire le bureau, un groupe de travail et d'avancer quelques sujets de réflexion pour la suite.



Un mois après leur renouvellement, le 21 octobre dernier, c'est désormais le temps du travail pour les quatre conseils de quartier. Hier soir, deux d'entre eux, Grand centre et Sud, se sont réunis pour la première fois. La salle Fougères tout en longueur suffisait juste pour accueillir l'assemblée Grand centre car sur les 31 conseillers, 14 femmes et 17 hommes, on ne comptait que 4 absents. Philippe Lescure adjoint de quartier Grand centreLes "redoublants", comme se qualifient eux-même certains qui en sont à leur deuxième mandat, ont vite chapeauté les nouveaux venus en transmettant leur expérience.

"Nous pouvons aborder tous les sujets qui concernent la vie de notre quartier", entamait Philippe Lescure, maire-adjoint Grand centre, entouré de trois de ses collègues et du directeur des services techniques. Pour que les réunions puissent justement se concentrer sur l'échange et la réflexion "pour mieux construire les grands projets qui animent l'équipe municipale", l'adjoint de quartier a précisé que des fiches de liaison permettaient à tout moment de prendre en charge les "problèmes d'intendance", du quotidien comme un trou dans la voirie ou un éclairage défectueux.

Reunion du conseil de quartier grand centre

"Le fait d'être membre d'un conseil de quartier légitime votre lien avec les habitants: vous êtes des porteurs de témoignages et des avis de vos voisins, de ceux avec qui vous êtes en contact", estime l'élu, tout en précisant: "Ce n'est pas un organe de décision, mais de réflexion et de proposition. Ce n'est pas une tribune politique. Nous sommes là pour essayer de faire avancer ensemble des projets communs." L'adjoint de quartier a d'ailleurs rappelé que ces réunions étaient ouvertes à tous les habitants qui souhaitaient y assister, sans qu'ils interviennent dans le déroulement.

Tirage au sort à l'aide d'une poubelleCocasse aura été la désignation des membres du bureau, cheville ouvrière de toute instance: face à un plus grand nombre de candidatures pour les 10 postes à pourvoir, il aura fallu improviser un tirage au sort en employant en guise d'urne... la poubelle de service. Les trois "malheureux" candidats écartés ont finalement été désignés suppléants. On ne décourage pas les bonnes volontés.

Nouveauté introduite cette année: la constitution d'un groupe de réflexion inter-quartiers sur la "politique des temps". Un terme encore vague pour beaucoup et qui vise à mieux prendre en compte les nouveaux rythmes de vie dans l'offre de services au public. Reunion de quartier grand centre La participation a là aussi vite été pourvue, sans besoin cette fois de passer par l'urne poubelle.

Last but notre least, les conseillers ont lancé quelques pistes pour constituer des groupes de travail à thème. Les idées ne manquent pas: une "politique des rues" pour harmoniser la vitalisation du centre-ville, le devenir de la caserne Brune, la propreté et les déchets, une signalisation spécifique pour le centre historique... Des thèmes qui exprimaient les sensibilités différentes et qui seront affinés par le bureau avant la prochaine séance prévue en janvier.

Reunion de quartier grand centre