Actualités

Au Sud, on prépare la métamorphose du quartier

  • Publié le 22/11/2011 à 14:13
  • Par Jennifer BRESSAN
Les conseillers du quartier Sud

Tandis que la salle Fougères accueillait hier soir la première réunion de quartier du Grand centre, la salle d'honneur abritait celle du quartier Sud. Les 13 conseillers qui se représentaient ainsi que les 12 nouveaux n'ont pas perdu de temps pour se mettre au travail et ont déterminé les axes à venir: le pôle multimodal qui va métamorphoser le quartier et la valorisation du patrimoine.

Chantal féral-Mons, adjoint du quartier et les conseillers"Le quartier Sud, délimité par la voie ferrée, est le plus vaste des quatre quartiers formés dans la ville pour établir les conseils de quartier. Mais c'est aussi la zone où il y a le moins d'habitants. C'est ainsi toute la partie rurale de la ville que représente ce quartier", a rappelé Chantal Féral-Mons, adjoint du quartier Sud après avoir rappelé aux uns, expliqué aux autres l'origine et la nature de ces conseils, véritable illustration de la démocratie participative initiée par la municipalité, il y a 3 ans.

Une fois le bureau déterminé sur la base du volontariat, chacun des 25 conseillers a été invité à préciser ce qui a décidé de son implication. Pour beaucoup, c'est l'envie de participer à la vie de son quartier, de devenir acteur de sa ville, et d'améliorer le cadre de vie qui a été l'élément déclencheur. La volonté de tous est aussi de s'investir dans la métamorphose du quartier que l'aménagement du pôle multimodal va entraîner.

les conseillersD'ailleurs, c'est une des grandes thématiques retenues par la majorité pour commencer le travail. La valorisation du patrimoine, notamment par le biais de l'aménagement de chemins de randonnée, a aussi remporté l'intérêt du grand nombre. "La vallée de Planchetorte avec ses grottes constitue un merveilleux terrain de randonnée à mettre en valeur", a souligné l'un des conseillers.

Dans les rangs, il y a ceux qui sont rodés, les anciens, et puis les nouveaux. "C'est mon premier mandat. Je suis là en scrutateur ce soir, mais les idées viendront vite, je pense", explique l'un. D'autres conseillers ont accepté d'endosser le rôle de véritable porte-parole de leur village: "Au Mas, nous sommes un peu les oubliés de la ville. Nous n'existons pas sur les cartes et l'ADSL ne vient pas jusqu'à nous", témoigne une conseillère.

les conseillers Tandis que des sujets comme la sécurité, la circulation-notamment des poids lourds et les déchets reviennent régulièrement sur le tapis, d'autres thématiques plus globales ont remporté l'adhésion des conseillers du quartier Sud dont certains ont choisi de s'investir dans le groupe de réflexion inter-quartiers sur la politique des temps.

Sur ce même sujet, vous pouvez également consulter nos précédents articles: