Actualités

La technologie nucléaire au service de la médecine correzienne

  • Publié le 25/11/2011 à 09:31
  • Par Patrick MENEYROL
Clinique tep scanIl fonctionne depuis maintenant un mois, mais était officiellement inauguré hier soir. Le Tep-scan de la clinique "Les Cèdres" est un bel outil de santé. Il utilise la technologie nucléaire la plus moderne pour permettre un meilleur dépistage et une meilleure prise en charge des cancers, mais aussi de maladies neurologiques ou cardiaques.Clinique tep scanBrive n'aurait jamais du bénéficier d'un tel équipement. Le Limousin en a déjà un à Limoges et le découpage régional, qui veut qu'il n'y ait qu'un seul Tep-scan pour 800 000 habitants, ne permettait pas une nouvelle implantation.

Le problème, c'est qu'entre Limoges, Toulouse, Clermont-Ferrand et Bordeaux, il y a un véritable désert en la matière. D'où l'idée de deux médecins brivistes, Francine Lapeyre et Raphaëlle Martaillé-Richard,  de s'allier à des collègues de Périgueux et d'Aurillac, pour proposer à l'ARH (agence régionale de l'hospitalisation) une création à Brive, dans une coopération inter-régionale.

L'idée a fait son chemin et le projet a finalement été accepté. Il permet aujourd'hui de répondre aux besoins des patients de la Corrèze, du Cantal, de la Dordogne, et même d'une partie du Lot Clinique tep scanqui n'a pas de service de médecine nucléaire. L'outil intéresse donc un bassin de population d'un million de personnes.

"C'est un moment très important pour la médecine briviste". Philippe Nauche était visiblement ravi d'inaugurer hier soir le Tep-scan installé depuis quelques semaines à la clinique "Les Cèdres". Pour le maire, il s'agit "d'un grand progrès pour les patients qui vont bénéficier de la proximité de cette installation et donc subir moins de délais dans leur prise en charge". Et même s'il est situé dans un établissement privé, il y voit "un véritable outil de santé publique".

TEP-SCAN

Quelques explications rapides s'imposent. Tep veut dire tomographie à émission de positons. Nous voilà bien avancés !

En simplifiant, il s'agit en fait d'une technologie qui utilise une caméra ultra-sophistiquée, et très onéreuse (environ 2 millions d'euros) qui offre la possibilité de visualiser en un seul examen tous les organes du corps. Le patient se voit injecter un liquide à base de sucre, légèrement radioactif, fabriqué dans un cyclotron. Ce liquide chargé en glucose va se fixer surClinique tep scan les cellules du corps en hyper fonctionnement et notamment celles qui sont cancéreuses.

Ces dernières sont gourmandes en sucre et vont donc apparaitre avec plus de netteté sur les clichés. Cela va permettre bien entendu de déceler plus facilement les cancers primitifs, en visualisant parfaitement ganglions et éventuelles métastases, avec à la clé une prise en charge beaucoup plus précoce des pathologies.

Pour plus d'efficacité encore, et pour une meilleure réponse médicale, des discussions sont en cours pour relier très rapidement par informatique le centre de médecine nucléaire de la clinique "Les Cèdres" au service d'oncologie du centre hospitalier de Brive. Les médecins recevront directement les clichés, ce qui leur permettra d'améliorer la précision du centrage de radiothérapie et donc de limiter ainsi la zone à irradier pour soigner le patient.Clinique tep scan