Actualités

Des propositions pour améliorer le stationnement

  • Publié le 30/11/2011 à 16:35
  • Par Marie Christine MALSOUTE
Stationnement 10 minutes

Une cinquantaine de places en perspective rue Massénat, des arrêts 10 minutes supplémentaires dans le centre historique, peut-être une mise sous barrière du parking Churchill, et une quinzaine de places sous le marché couvert Thiers... Le premier adjoint Patricia Bordas a également annoncé hier soir la gratuité des parkings souterrains pendant les 15 jours qui précèdent Noël. Les commerçants ont apprécié.



Patricia Bordas entouré de son collOn le sait, le stationnement, encore plus que la circulation, est un sujet on ne peut plus sensible chez les commerçants. Hier soir, ils étaient donc aussi venus en discuter. D'autant qu'en octobre, lors de la réunion consacrée à la réfection des abords de la collégiale, Patricia Bordas avait promis d'aborder cette pomme de discorde lors du bilan de l'expérimentation du plan de circulation en centre historique. Chacun s'était donc préparé à la rencontre. L'élue a très vite rappelé que le centre n'était pas dépourvu de places - 538 en surface et 1.710 en souterrain - avant de présenter les cinq axes d'amélioration explorés qui reposent sur:

  • le projet Massénat toujours d'actualité qui permettrait de dégager une cinquantaine de places,

  • l'augmentation des places de stationnement 10 minutes dans le centre historique,

  • le rappel de la durée maximale de 2 heures pour stationner en centre historique,

  • une réflexion pour la mise sous barrières du parking Winston Churchill, comme c'est le cas sur la place du 14 juillet,

  • la création d'une quinzaine de places sous le marché couvert de la place Thiers.


Des propositions qui visent à augmenter la rotation des véhicules et limiter les voitures ventouses. Cerise sur le gâteau, Patricia Bordas a annoncé la gratuité des parcs souterrains sur les 15 jours avant Noël. Le public"C'était l'une des questions que nous voulions aborder", se satisfait à l'évidence Jacques Marouby, président de l’association des commerçants du centre-ville, proposant à son tour d'utiliser en parking l'ancien garage Taurisson sur la rue Edouard Herriot, la gratuité du stationnement de surface le samedi comme à Tulle et de faire des stationnements 10 minutes plus longs...

"On reste sur 10 minutes de stationnement, mais il y aura un assouplissement jusqu'à 30 minutes, pas au-delà", a prévenu le premier adjoint. La salle a abordé d'autres pistes: la mise en place d'une signalétique pour informer sur les parkings souterrains et leur disponibilité, l'accessibilité, la sécurité, création d'autres parkings relais avec navette gratuite... Des sujets par ailleurs suivis par les services techniques municipaux.

Jean-Claude Farges"Je me gare au parking Thiers, j'en repars tard le soir et je n'ai jamais été inquiétée", témoigne une commerçante. "Le parking Guierle n'est pas plein et je trouve toujours une place au 1er niveau quelque soit le jour de la semaine", ajoute un habitant. "Le vrai problème de stationnement, c'est qu'on ne veut pas payer", renchérit le conseiller délégué Jean-Claude Farges, également vice-président de l'Agglo chargé des transports et déplacements. "Le samedi, lorsqu'il est gratuit, les gens savent bien l'utiliser et il est plein." Le conseiller communautaire en a profité pour annoncer un nouveau parking relais à l'étude vers le centre de secours, rue de L'Île du Roi.

Quant au parking Thiers, en partie fermé pour cause de réfection, ce qui inquiète les commerçants à l'approche des fêtes, le directeur général des services techniques Pierre Guicharnaud a précisé qu'une centaine de places allaient être libérées: une cinquantaine d'ici samedi et les autres la semaine suivante. Les travaux se poursuivront cependant sur des zones ponctuelles condamnant une vingtaine de places. En mai, le parking sera totalement remis aux normes.