Actualités

Sida, journée de dépistage aux « Passages »

  • Publié le 01/12/2011 à 15:01
  • Par Patrick MENEYROL
Aujourd'hui, 1er décembre, c'est la journée mondiale de lutte contre le Sida. Le CIDIST (Centre d'information, de diagnostic, de dépistage des infections sexuellement transmissibles) du centre hospitalier de Brive organisait une journée de prévention et de dépistage. Elle se déroulait aux "passages de Brive".

En haut des escalators, de jolies jeunes femmes accueillantes distribuent des tracts et des documents sur la maladie. Information et prévention pour les personnes désireuses d'en savoir plus. Ambiance décontractée et souriante, et proposition d'une mise en beauté rapide. Ces jeunes femmes sont en effet des élèves de l'école d'esthéticiennes et de l'école de coiffure de Brive. Deux établissements qui ont accepté de participer à cette mobilisation contre la maladie. Elles proposent maquillage et coup de peigne aux personnes désireuses de s'informer et/ou de se faire dépister anonymement et gratuitement.

la prise de sangC'est dans une pièce à coté, à l'abri des regards pour respecter l'anonymat, que les choses se passent. Un infirmier et un médecin sont là. Après un court entretien, ils effectuent une prise de sang pour faire le test. Celui-ci sera fait à l'hôpital et les résultats seront disponibles à partir de lundi prochain. Une petite cinquantaine de personnes a fait le pas depuis ce midi, à part une dame de 60 ans, ce sont en très grande majorité des jeunes. Pour le docteur Bruno Abraham, "c'est pas mal du tout" car "le geste de se faire dépister pour le Sida n'est pas toujours évident à faire. Docteur AbrahamC'est pourtant indispensable. Le savoir. En parler. Pour que les gens se traitent et ne contaminent pas les autres." En Limousin, 47.600 personnes se sont faites dépister en 2010, "cela fait une moyenne de 64 pour 1.000 habitants, on est en dessous de la moyenne nationale qui est de 77" et pourtant, "la région, à part Paris et Nice, n'est pas mieux lotie que le reste du territoire. Le pourcentage de gens séropositifs en Limousin est dans la moyenne nationale et les catégories de personnes touchées sont les mêmes".

le dépliant sidaChaque année, quelques 6.500 personnes sont déclarées séropositives en France et il y en a au moins 40.000 qui sont porteuses du virus, sans le savoir. D'où, l'intérêt de se faire dépister. Pour se faire soigner le plus tôt possible le cas échéant, mais aussi pour éviter de contaminer d'autres personnes. D'autant qu'aujourd'hui, des tests de dépistage rapides (30 minutes) et fiables existent désormais t commencent à arriver sur le marché.

Des études récentes réalisées au niveau mondial démontrent qui si le dépistage était généralisé, la maladie pourrait être éradiquée d'ici une trentaine d'années.