Actualités

Affluence record pour la première foire grasse

  • Publié le 05/12/2011 à 10:57
  • Par Marie Christine MALSOUTE
Première foire grasse

Il y avait affluence samedi dans la salle Brassens pour la première foire grasse de la saison. A l'approche des fêtes, les clients, venus même de très loin, ont envahi le marché. Dès l'ouverture même. Le foie de canard se négociait entre 39 et 40€ le kilo, celui d'oie autour de 63€. La truffe n'a pas usurpé son surnom de diamant noir: la "melano", dont la qualité marque ce début de saison, s'établit entre 400 et 600 euros le kilo. "Et ça va monter pour les fêtes", assure un connaisseur.



Mérédith l'helvète et Jean-Louis Cayre, producteur de truffes dans le LotMérédith est arrivée la veille de Suisse. "Je viens spécialement acheter du foie gras et des truffes pour les fêtes de fin d'année. Et je repars aussitôt." C'est la troisième fois que la résidente helvétique fait ses courses au marché de Brive. Même engouement pour la Parisienne Christine, à ses côtés, qui fait l'aller-retour sur le week-end. "On remplit le coffre avec du canard comme de l'oie. Il y a de très bons produits et j'adore le contact ici."

Foies gras"Il y avait du monde dès l'ouverture des portes à 8h", se satisfait Jean-Claude Deschamps, conseiller municipal aux affaires agricoles. "Ça permet d'échelonner la commercialisation tout au long de la matinée", ajoute Emmanuel Carbonnière, technicien à la chambre d'agriculture. Une quarantaine de producteurs, majoritairement de canards, étaient présents sur cette foire, pour 2/3 de Corrèze et 1/3 des communes limitrophes du Lot et du Sarladais en Dordogne.

Foire grasseSur les étals, des bêtes entières, oies, canards Mulard ou Barbarie, des foies, magrets, aiguillettes, manchons, figues truffées, brioches fourrées... On pouvait même trouver de la brandade de canard! C'est une tendance: les consommateurs affectionnent de plus en plus les produits prêts à consommer, ce qui stimule la créativité des producteurs. Côté truffe, pas encore de brumale, mais un bon début pour la melano. "Il y a la qualité et la maturité", constate Jean-Louis Cayre, producteur dans le Lot.

La prochaine foire grasse, aux chapons, aura lieu dès samedi prochain 10 décembre. Les suivantes:

  • samedi 7 janvier 2012 pour la foire des rois avec mise en boîte de foie gratuite,

  • samedi 4 février

  • et pour finir la saison, samedi 3 mars.


 foie gras

Six producteurs ont été primés sur cette première foire grasse:

  • Bertrand Issartier (Noailhac), 1er prix pour ses foies d'oies et 1er prix pour ses bêtes entières,

  • Jean-Jacques Faure (Saint-Michel-de-Bannières) 1er prix bête entière pour le canard Mulard,

  • Christine Jaubert (Saint-Cyprien), 1er prix pour le canard de Barbarie,

  • la SCEA Le Chauffour (Saint-Geniès) pour le foie de Barbarie,

  • la SCEA Tribier (Paulin) pour le foie de Mulard.


Remise des prix