Actualités

Chapélies : « Une pierre nommée Désirée »

  • Publié le 16/12/2011 à 15:48
  • Par Jennifer BRESSAN

Cérémonie de la pose de la première pierre aux Chapélies



"Les premiers nouveaux logements des Chapélies pourront être occupés entre juin et septembre 2013", a déclaré le député-maire de Brive Philippe Nauche lors de la cérémonie de pose de la première pierre qui a réuni les différents maîtres d'ouvrage, les partenaires du projet et de nombreux élus dont Ahmed Menasri, maire adjoint à la cohésion sociale et vice-président de l'office public de l'habitat, et Camille Lemeunier, maire adjoint en charge du quartier Est. Cette pierre, le maire l'a nommée Désirée.



Initiée en 2008, l'opération de rénovation urbaine des Chapélies, soutenue par l'ANRU, constitue un chantier de grande ampleur. Il devrait sortir de terre d'ici septembre 2013. "Une note d'espoir malgré la grisaille du jour", a déclaré le préfet de la Corrèze Sophie Thibault. A ce jour, 112 des 176 logements vétustes qui composaient le quartier ont été déconstruits. Désormais, il ne reste plus que les 64 de la grande barre située le long de la rue Messager à démolir. Ce sera chose faite d'ici la mi-mars. Quant aux opérations de reconstruction, elles ont d'ores et déjà démarré sur deux parcelles. (Nous vous en avions parlé ici).

Au total, 108 logements (88 en location et 20 accession), dont la maîtrise d'ouvrage est confiée à l'OPH, seront reconstruits sur site en deux principales phases. L'îlot 2, entouré par les rues Dumaitre, Niemen et Dautry, qui regroupe 23 logements et l'îlot 3, situé entre l’école Thérèse Simonet et le centre Raoul Dautry, qui en compte 22, seront livrés au 2e trimestre 2013 après 15 mois de travaux. L'îlot 1, situé en face du rond-point de l’avenue Raoul Dautry et qui réunit 16 logements ainsi que l'îlot 4, situé entre la rue Messager et la rue Courteline, qui en compte 27, devraient être livrés au 4e trimestre 2013, après 15 mois de chantier également.


Reconstruction du site `

principal en 2 phases.

Îlot 2 (entouré par les rues Dumaitre, Niemen et

Dautry) :

23 logements.

et îlot 3 (entre l’école Thérèse Simonet et le centre Raoul Dautry) :

22 logements.

Durée du chantier : 15 mois.

Livraison : 2e trimestre 2013

Îlot 1 (en face du rond-point

de l’avenue Raoul Dautry) :

16 logements

et îlot 4 (entre la rue Messager et la rue Courteline) :

27 logements.

Durée du chantier : 15 mois.

Livraison : 4e trimestre 2013.

Sur les sites associés de l'avenue du 18 juin, Zola et à la Ponterie, ce sont 88 logements collectifs et maisons individuelles qui sortiront de terre. Deux de ces chantiers ont d'ores et déjà été livrés. Il s'agit des 20 logements collectifs situés au numéro 16 de l'avenue du 18 juin et des 11 maisons situées au 75 bis de cette même avenue. De plus, 16 logements sont en cours de construction au numéro 43 de cette avenue. Ce chantier s'achèvera au 1er semestre 2012. Enfin, il restera encore à construire 17 logements collectifs avenue Emile Zola et 24 à la Ponterie. "Nous sommes désormais dans les clous", a affirmé Philippe Nauche, qui a expliqué l'origine du retard subi par le passé: "Nous n'avions pas reçu de réponses aux appels d'offres de l'OPH." Depuis tout est rentré dans l'ordre, les entreprises se sont manifestées et sont désormais à pied d'œuvre pour faire émerger cette cité nouvelle d'ici 2013.

Le coût global de l'opération ANRU, incluant l'aménagement des espaces publics, s'élève à 29,3 millions d'euros. La Ville participe à hauteur de 4,5 millions d'euros, l'Agglo, 500.000 euros, l'OPH, 17 millions, l'ANRU, près de 6 millions, la Région 300.000 euros, le département 485.000 euros et l'Europe 600.000 euros.