Actualités

Aux vœux les pompiers…

  • Publié le 16/01/2012 à 10:04
  • Par Marie Christine MALSOUTE
Les jeunes sapeurs pompiers ont reçu leurs diplômes à la fin de la cérémonie de vœux

... la maison ne brûle pas, mais le député-maire Philippe Nauche a souhaité pour 2012 "une vraie cohérence et une vraie solidarité entre les services publics qui concourent aux secours à la personne". Lors de la cérémonie de vœux, tous les discours ont mis à l'honneur les nouveaux jeunes sapeurs pompiers (JSP), une relève à qui allaient être remis des diplômes fièrement acquis.

Damien Richard, commandant le centre de secours de BriveL'an dernier, les sapeurs pompiers de Brive ont effectué pas moins de 5.280 sorties: "458 feux, 3.686 secours à personne, 502 accidents et 634 interventions diverses", a détaillé le commandant Damien Richard. Son supérieur, le directeur départemental par intérim, le colonel Alain Soulier, a souligné "l'engagement quotidien, l'implication et le sens du service public dans une année marquée par le changement de version du système d'alerte".Ce qui représente sur le département, une fréquence de 38 opérations en moyenne par jour.

Au delà des chiffres, Robert Penalva, président du conseil d'administration du SDIS (Service départemental d'incendie et de secours), a exprimé sa gratitude aux soldats du feu pour les mains dans le dos"l'humanité avec laquelle vous réalisez les missions malgré la souffrance des victimes et malgré la pression". Et de préciser: "Nous disposons d'une force d'intervention capable de répondre aux demandes les plus complexes comme les plus simples." A ce titre, le plan d'équipement en matériel roulant prévoit d'ailleurs le rééquipement à neuf de 5 véhicules pour le centre briviste. Ce plan qui a été adopté à l'unanimité par le CA, trace le programme de renouvellement pour les 5 années à venir, en y affectant 2 millions d'euros par an. Reprenant un de ses credo favoris: "Si la sécurité n'a pas de prix, tout le monde sait qu'elle a un coût et ils nous appartient de veiller, élus et pompiers, à la bonne utilisation de ces deniers publics", a réaffirmé le président.

la tribuneLe sous-préfet Guy Mascret s'est attaché au caractère particulier de la mission qui incombe aux sapeurs pompiers. Une mission qui exige "abnégation et sacrifice" et qui, sur le plan national, a coûté la vie à 9 d'entre eux. Tout en félicitant les élèves du collège Jean Moulin qui ont choisi l'option JSP de la 5e à la 3e pour leur engagement, "à l'époque où les notions de solidarité et d'altruisme sont souvent dévoyées."

L'ancien JSP Philippe Nauche s'est remémoré tout ce que lui avait apporté cette formation: "on apprend que collectivement on peut faire beaucoup plus de chose que tout seul et cette notion de cohésion et de solidarité est très importante pour démarrer dans la vie". pieds alignésMais alors que les intervenants avaient jusque là soigneusement évité le sujet qui fâche toujours et encore, en l'occurrence la répartition des secours à personne entre pompiers et ambulanciers, le député-maire a rappelé à tous que "ce service ne peut pas être une histoire de chapelles". "L'enjeu est tellement important qu'on ne peut pas se permettre d'avoir des frictions".

La cérémonie de vœux s'est terminé comme à l'accoutumée par la remise de distinctions: 12 médailles et 8 galons aux sapeurs pompiers et 23 diplômes à leurs jeunes condisciples.

Remise des diplômes


Les sapeurs pompiers


Képis