Actualités

« Améliorer les conditions de travail pour un service plus efficace »

  • Publié le 16/01/2012 à 16:20
  • Par Olivier SOULIÉ
Voeux de la Ville de Brive au personnel municipal

Samedi, les agents de la Ville étaient conviés à l'espace des Trois provinces pour la traditionnelle cérémonie de vœux au personnel municipal. L'occasion pour pour Jean-Luc Reviller, directeur général des services et pour le maire Philippe Nauche, de rappeler l'importance du bien-être au travail et du dialogue entre tous.

Jean-Luc Reviller lors des voeux de la Ville de Brive au personnel municipalLa cérémonie des vœux au personnel municipal se déroulait à l'espace des Trois provinces samedi soir. Sur scène, les élus du conseil municipal entouraient le maire Philippe Nauche et le directeur général des services Jean-Luc Reviller. C'est ce dernier qui a parlé en premier.

"Nous passons une grande partie de notre temps au travail, alors autant que cela s'y passe du mieux possible", a-t-il dit, résumant ainsi ce qui sera le fil rouge des deux discours. Prônant "le dialogue permanent" entre les agents et la hiérarchie, le DGS s'est attardé sur deux chantiers concernant le personnel municipal: le questionnaire Satin et le logiciel Icare.

Le questionnaire Satin fut l'occasion, pour chaque agent, de s'exprimer, de façon anonyme, sur son travail et les conditions pour l'effectuer. "C'est un baromètre mais aussi la base pour établir un diagnostic et établir une thérapeutique, les prescriptions qui en découleront devant être à coût constant pour la collectivité", a expliqué Jean-Luc Reviller. Plus tard, le maire Philippe Nauche précisera que le taux de retour du questionnaire fut de 60%, un chiffre montrant l'intérêt des agents pour la démarche et leur volonté de s'exprimer.

Les réponses feront, le moment venu, l'objet d'une information "en toute transparence".

Le logiciel Icare

Voeux de la Ville de Brive au personnel municipalIcare est "un logiciel qui permettra de réaliser une comptabilité analytique de chaque service", a expliqué le DGS: "Nous pourrons voir, de façon partagée, le coût réel d'un service en terme de dépenses de gestion comme de personnel, services transversaux inclus."

Icare permettra de "mieux connaître les activités de la Ville" et, outre le volet dépenses, il pourrait accueillir un volet indicateurs qualitatifs et quantitatifs pour améliorer le service rendu à la population.

Un service qui doit être irréprochable. C'est en substance ce qu'a expliqué Philippe Nauche à la nombreuse assistance: "Par votre implication quotidienne et vos efforts, vous portez l'image de la Ville auprès de nos concitoyens, l'image d'une ville qui se réinvente".

Philippe Nauche lors des voeux de la Ville de Brive au personnel municipal

L'objectif d'excellence du service rendu aux habitants est "une priorité" qui s'organise autour de deux axes: "un meilleur accueil des usagers pour un service plus humain, comme l'illustre les travaux d'accessibilité aux services de la mairie en cours à l'Hôtel de Ville et à l'immeuble Caramigeas" et "une amélioration des conditions de travail pour un service plus efficace".

125 agents titularisés depuis 2008

"Sans démagogie ni triomphalisme", Philippe Nauche a rappelé quelques actions conduites depuis 2008: dialogue avec les instances représentatives, écoute et consultation des organisations syndicales, désignation d'un référent carrière pour chaque agent, disponibilité accrue des élus en charge des ressources humaines, développement de l'action sociale, mise en place d'un psychologue du travail et d'une assistante sociale.

"Rappelons aussi notre engagement à résorber la précarité. Depuis 2008, 125 agents ont été titularisés, mettant un terme à des années de fragilité professionnelle et sociale".

Considérant qu'il est "du devoir des élus" d'assurer "santé et bien-être au travail" aux agents, le maire, non sans avoir confessé ne pas être un adepte "des grandes envolées lyriques ou de la familiarité feinte" auxquelles il préfère "sincérité et transparence", a assuré être "quotidiennement attentif et soucieux des conditions de travail" du personnel municipal.