Actualités

Les Studios tiennent toutes leurs promesses

  • Publié le 06/02/2012 à 10:45
  • Par Jennifer BRESSAN
Les Studios

Ils ont ouvert leur porte le 1er février et déjà, Les Studios de répétition pour les musiques actuelles et les danses urbaines attirent nombre d'amateurs. Preuve s'il en fallait une que l'équipement, qui n'a pas son pareil dans le bassin de Brive, était très attendu. Avec l'aménagement du studio de répétition en condition scène, prêt courant mars, Les Studios seront complètement achevés. Un outil inédit et exceptionnel pour tous les musiciens et danseurs amateurs.

Studio de danses urbainesA première vue, le calme semble régner dans les anciens locaux du Comptoir automobile briviste. Il n'est pourtant que de façade. A peine une des portes des Studios entrouverte, les décibels emplissent le vaste et chaleureux espace, baigné de couleurs chatoyantes et dynamiques. Il faut dire que la structure, gérée par une équipe municipale, bénéficie d'un matériel adapté, d'un traitement acoustique et d'une isolation phonique performants. "Ici, on a ce qui se fait de mieux", commente Jocelyn Perrouault, responsable des Studios. "Je n'ai que de très bons retours", poursuit-il.

salle répétition

Avec ses trois studios de répétition, un studio d'enregistrement, un studio de danse, et la possibilité de réaliser une maquette audio et de répéter en condition de scène, l'équipement est complet et offre tout le matériel lourd et nécessaire: batterie, ampli, sono, table de mixage, micros, piano numérique notamment. Un technicien est également présent pour donner un coup de main aux musiciens et leur fournir une petite formation permettant une utilisation optimale du matériel. "C'est le rêve, et les conditions sont excellentes", témoigne un des membres du groupe Sa y brill, en pleine répétition vendredi soir.

Répetition danse conservatoireLe lieu qui est ouvert à tous l'est aussi à des tarifs particulièrement attractifs: 50 centimes par heure et par personne pour les studios de répétition, 12 euros pour l'enregistrement, de même que pour des répétitions en condition scène et 3 euros par groupe et par heure pour la location du studio de danses urbaines. "Au moins, nous sommes sûr que l'argent ne sera pas le frein à la pratique", avance le député-maire Philippe Nauche en visite ce soir-là.

"Nous avions le sentiment que l'équipement répondait à une attente", poursuit-il. 120 groupes amateurs de musiques actuelles et de danses urbaines ont en effet été recensés en amont; et, depuis l'ouverture 7 se sont déjà inscrits, soit 21 personnes pour un total de 15 heures de répétition. Sur l'ensemble du mois de février, 12 groupes supplémentaires se sont manifestés, soit 57 personnes pour 34 heures de répétition réservées.

Les élus

"Les Studios sont le symbole de la politique que nous voulons mener en faveur de la culture et ils viennent quadrupler les capacités corréziennes en ce domaine", a précisé Philippe Nauche. Cet outil qui a nécessité deux ans et demi de travaux pour un budget de 1,2 million d'euros, cofinancé par la Région, le Département et la commune " est à même de développer la filière musicale de la ville et d'accroître la qualité de ses concerts. Et, ce qui ne gâte rien, ces Studios sont encore plus beaux que je ne l'imaginais", s'est réjoui le député-maire.

Les Studios, 7 rue Cassan. Contact: 05.55.22.47.02. Site en construction. Ouvert les lundi, mardi, jeudi, vendredi de 17h à 23h et les mercredis et samedis de 9h à 23h. Les horaires seront adaptés cet été.

Danse urbaine